Close

Ainslie Wills : You Go your way, I’ll Go Mine

Un synthé jazzy pour recréer une ode à l’amour avec Weighing The Promises, des houles d’accords à la guitare et des crescendos pour ondoyer dans une mer profonde à l’image des poèmes de Paul Eluard avec  Oceans, un orgue pour introduire Mary et une voix : Ainslie Wills sort son premier LP  You Go Your Way, I’ll Got Mine enregistré à Melbourne.

Un son incontestablement « jazzy », « spiky » et « warm pop » se dégage de ce premier album autobiographique.
Mélancolique pour la presse, Ainslie Willis semble acquiescer le qualificatif sans pour autant exclure le fait que sa musique pourrait être l’opposé stricte de ladite mélancolie : l’allégresse, la joie, le bonheur.

C’est ce que nous transmet la chanson Lemon Japan  appelée ainsi en référence à un pré enregistrement de synthé, qui fait l’apologie des célèbres « Happy End » : « Watch the winter disappear / a heart full of love » écrit-elle.

Ce qu’Ainslie Wills tend à extraire des orgues de la chanson Mary, de l’histoire de sa vie d’enfant et de la facette ô combien spirituelle de son éducation, c’est l’optimisme, l’espoir et l’éventualité du changement. Pleine de fraîcheur, de candeur, d’espoir et d’amour, sa musique emporte celui qui l’écoute dans les vagues fraîches de l’eau profonde qu’on goûte au large des mers du Nord.

C’est ainsi que le fruit d’un long travail et d’une collaboration intense est né. Ainslie Wills, une affaire qui roule depuis 2009, certes, mais qui vient tout juste de passer le péage, en mars dernier, à Melbourne, avec cet album.

Cette voix, ce titre You’ve Got Your Way and I’ll Got Mine, cette musique et ce qu’elle véhicule, etc. Tout cela n’est pas arrivé là sans une pointe d’influence et de nostalgie : Ainslie Wills a une seule réponse à cela, Barbara Streisand. Sa mère en était une fervente admiratrice.

Pleine de modestie, de charme et de talent, Ainslie Wills ne travaille pas seule : en collaboration notamment avec Lawrence Folvig, qui co-produit son album et l’accompagne à la guitare pour ce premier LP, Wills sait s’entourer.

Une atmosphère douce et fraîche, un timbre chaud et rassurant, on se plait à écouter Ainslie Wills sur la route, près des fleuves, rivières, mers, océans et autres eaux tumultueuses. L’été commence bien du côté de chez Willis.

Tracklist :
1- Mary
2-Lemon Japan
3-Reprise
4-Fighting Kind
5-Stop pulling The String
6-This is What I Write
7-Ocean
8-Satellite
9-Liquid Paper
10-Weighing The Promises
11-Early Morning Light
12-Something I prepared Earlier

Ainslie Wills : You Go your way, I'll Go Mine

Close