Close
Alex Clare : Artiste pluriel

Alex Clare : Artiste pluriel

Chanteur musicien anglais, Alex Clare est singulier, tant il est pluriel. Qualité remarquable pour ce jeune artiste de 26 ans, à l’aise aussi bien dans le son folk que celui pop, soul ou rock. Rythmé, son premier album The Lateness of the Hour a de la gueule. Normal me direz-vous, l’opus a été produit par Diplo et Switch de Major Lazer, deux DJs spécialistes en dubstep qui ont travaillé avec Santigold, Mia ou encore Thom Yorke, chez Island Records.

Frais, une voix proche de celle d’Adam Levine, de David Gray ou de Fink, certains de ces titres ont une énergie authentique et un son qui frappe. En témoigne, Hands of Clever, groove funky entêtant :

 

Too Close résonne un peu pop soul avec des sons saturés, voix intimiste et puissante, inclassable lui :

Mais, pluriel, il sait aussi être calme, pudique, voix fêlée à la force rock et à l’âme soul comme notamment sur Damn Your Eyes :

[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/23169049″ params= »auto_play=false&show_artwork=false&color=ff7700″ width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

 

Poignant, accompagné par le piano, il vous insuffle sa force et sa singularité, comme sur Caroline, à la mélodie cassée, paroles envoûtantes :

 

Intense et habité comme sur I Won’t Let You Down et Relax My Beloved, sa voix vous étreint :

 

Chansons de l’entre-deux styles, brillantes à la mélodie décalée, au rythme lent presque obsédant, voici venir Whispering et Tight Rope, avec un soupçon de batterie :

Voix qui accroche, quelques beats décalés, The Latenesss Of The Hour est à déguster sans modération.

Mélange de plusieurs influences, il oscille entre différents styles toujours avec élégance. Alex Clare dispose indiscutablement du sens du rythme et d’un groove inné, en plus d’une voix cassée qui clashe. Des émotions comme s’il en pleuvait, polyrythmie acerbe, minimaliste quelquefois, il est pluriel. Inventif, guerrier neo-soul aux sons rétros, il n’a rien à envier à certains chanteurs d’Indie rock, classieux.

Le 29 octobre 2012, il sera en concert au Trabendo à Paris. Ne le rater pas, vous vous en mordriez les doigts !

Son site pour de plus amples infos.

Close