Close
Allen Stone : De la soul contagieuse

Allen Stone : De la soul contagieuse

Originaire d’une petite ville de l’État de Washington, Allen Stone est un nouveau Stevie Wonder aux cheveux blonds et longs celui-là. Compositeur talentueux, il chante avec une voix qui vous fait tout oublier.

Jouant de la guitare avec délectation, si on devait le classer, il appartiendrait à une prestigieuse famille et serait sans nul doute le petit frère de Joss Stone et de Bernhoft. 25 ans au compteur, et des compositions soul impeccables dont les sujets sont modernes, comme Unaware, petite analyse de la crise économique actuelle.

Allen Stone est un hippie de la soul, aux mélodies fleuries et chaudes, à la rythmique qui vous ramène droit dans les années où ce type de musique brillait de tout son âme.

Élevé dans le gospel, fils d’un prédicateur, il a commencé à chanter dans l’église de son père très tôt, puis a passé les quatre dernières années à sillonner le pays, dans un van, pour jouer dans tous les petits clubs possibles et imaginables. Il a déjà sorti son album aux États-Unis et un EP en Europe, avant de sortir ce même album éponyme en février 2013 sur nos terres.

Tombé dans la soul, Allen Stone en crée une digne des années 60′ 70′,  délicieusement naïve, tendrement sucrée. Les 3 chansons de son EP sont une brise nostalgique lumineuse qui vous tient en éveil et vous remet sur les rails pour finir la semaine en beauté. Un petit coup de cœur spécial pour Sleep qui est tout simplement explosive.

Allen Stone : De la soul contagieuse

Close