Close

Beware of Darkness – All Who Remain

Une voix qui emporte, des riffs de guitares décochant des flèches sous un chant envoûtant amenant des émotions acides dans des échos chauds caressant l’obscurité d’une lumière tamisée, Beware Of Darkness a tout pour séduire, ce que prouve sans conteste All Who Remain.

Indie rock aux rythmes lancinants qui balaie des sentiments contradictoires entre angoisse, rage, tristesse, confusion et acceptation. Ici, les nuances sont apprivoisées, construisant un équilibre presque parfait entre douceur touchante et énergie mélancolique d’où se dégage un souffle volcanique.

All Who Remain rappelle comme le formule Kyle Nicholaïdes que « There are events and moments in your life that will be tragic, but so unbelievably freeing, and sweet at the same time. And it’s strange and uncomfortable, but it just comes as part of being a human. »

Kyle Nicolaïdes (guitariste, chanteur), Daniel Curcio (bassiste) et Tony Cupito (batteur) signent un titre envoûtant, après leur premier album Orthodox produit et mixé par Dave Sardy (Oasis, Lcd Soundsystem).

Prouvant que l’obscurité peut être belle et additive, Beware of Darkness, ce trio rock qui tutoie les hauteurs sans oublier les secousses de l’existence est à suivre de près, entre confidences alt-rock et garage, psychédélisme bluesy et force brute.
Beware of Darkness - All Who Remain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close