Close
Blludd Relations : Blludd Relations [Album]

Blludd Relations : Blludd Relations [Album]

Blludd Relations sont des aventuriers des mélodies, des créateurs de sons atypiques dont l’album éponyme sort le 10 juin chez Deek. Blludd Relations, ce sont deux musiciens extravagants qui ont une vision du monde tout en sons aériens et en versatilité pensée.

Depuis leur rencontre en 2011, Nathan Jenkins aka Bullion (Nautic) et Jesse Hackett ( Elmore Judd / Owiny Sigoma Band) explorent et fusionnent leurs deux mondes en un, se tirant chacun dans le camp de l’autre, sautant d’une identité à l’autre avec un sens du mouvement incessant. Leur collaboration singulière est excentrique, tout comme leurs harmonies qui se complètent parfaitement.

Blludd Relations, c’est de la pop déconstruite, abstraite, revisitée sous un angle créatif, avec un groove langoureux, un sens du rythme décalé et des harmonies portées par une voix douce accompagnée de touches de synthés et de percussions évasives.

Quand l’un caresse de la main droite une pop bercée de boîtes à rythme folle, l’autre de la gauche navigue dans une lo-fi très années 80. Mélange farfelu et étrange, leur album est un échantillonnage de sons aux claviers sucrés et aux voix éthérées.
Leur démarche semble lunatique, cultivant un amour des va-et-vient et des lenteurs suaves, pourtant, leur zigzag sont solides, leur construction impeccable avec des samples oniriques.

Ici, la palette des instrus est riche et mélange avec entrain pop, dub et électro sans que l’un ne prédomine jamais sur l’autre. Équilibre d’un jonglage sans relâche, leurs mélodies sont des compositions étranges qui jamais ne s’arrêtent d’explorer, d’étonner en repoussant les genres, franchissant des caps souvent inexplorés.

Up est alors une introduction lascive et chaloupée à ce coin de mélodies aquatiques et organiques, qui se continue par Even Seven, une des meilleures chansons de cet album. Petite piste tempétueuse aux harmonies presque olfactives, le  sens du rythme y est imprévisible et percute en douceur, en transportant dans un ailleurs peuplé de sons à la structure détonante.

Playing for You suit, cultivant et affirmant leur côté expérimental dans des contrées synthétiques et nuageuses, pop à califourchon sur plusieurs styles, mettant en relation cosmique des instruments à la manière d’un Dali. Riches de sens différents, emplies de douceurs variés, certaines de leurs mélodies, malgré la cadence dynamique, semblent être extatiques et pourtant en perpétuel mouvement.

Là, l’apesanteur n’est jamais loin, comme Anything But The Fingers, appel souterrain à l’aérien, tandis que Us a pour sa part, choisi la voie de la discordance avec des synthés baroques et les échos aspirant à une lenteur lascive et déformée.
Chemins de traverses, diagonales et octaves plus loin, Luxury développe une inspiration exotique sino-indienne, évanescence vocale où la répétition est instinctive.

Quant à Blludd Manifesto, elle résume leur album, manifeste d’un ordre décalé qui explore les voies en sens inverse, renverse les équilibres, coupe les sons pour mieux leur trouver une place autre, à la manière de Simon Hantaï et de son amour des ciseaux et des pliages.

Jouissivement, Blludd Relations mixe les influences et déconstruit ce qui a été érigé en « normalité ». A la place, il distille leurs repères comme des nouvelles règles du jeux à la manière de Lonely Athene, qui alterne des rythmes différents avec un chant doux et des touches légères de pop électro.
A coup de mélodies, ils dressent des paysages désertiques, des plaines boisés et des cartes postales lunaires balnéaires comme sur Where Do The Words Come From.

Puis, Tape R D leg termine en songe doux, refermant le chapitre aux antipodes de son début, synthés estivales et couches de vocodeur suaves avec un solo de flûte qui aurait pu surprendre mais fait esquisser un sourire. Blludd Relations, c’est une pérégrination sans queue ni tête qui revendique le droit de faire ce qu’ils veulent sans se soucier des convenances. A chacun de composer avec.

La pop underground anglaise a encore de beaux jours devant elle, Blludd Relations en est la preuve et l’écrit avec une grammaire mutante qui lui est propre, celle d’une avant-garde qui continue de la construire, de manière colorée et haletante… une suggestion martienne et estivale en somme.

TrackList :
1. Up
2. Even Steven
3. Playing For You
4. Anything But The Fingers
5. Us
6. Luxury
7. Blludd Manifesto
8. Lonely Athene
9. Where Do The Words Come From ?
10. Tape R D Leg

Blludd Relations : Blludd Relations [Album]

Close