Close

Boys In Lilies : Hatching

Un groupe français, des harmonies douces et aériennes, un souffle délicat, Boys in Lilies dévoile son premier EP, petit sentier à découvrir sous les ombres des arbres centenaires et des buissons ardents.

Derrière ce nom, se cachent Laure Berneau (chant), Marylou Mayniel (piano, violoncelle, guitare), Nastasia Paccagnini (chant, guitare) et Kevin Rabiller (Mpc, Mpd, machines, scratches).

Trois filles et un garçon donc dans la jungle des harmonies, dans la brise des rythmes, avec une soif d’évasion douce et une mélancolie à fleur de peau. Hatching, leur EP de 5 titres, révèle une électro folk subtile, un trip pop délicat porté par les voix entêtantes notamment celle de Laure Berneau.

Ici, les synthés se jouent de vous et les boites à rythmes sont insoucieusement mutines. Là, chaque piste vous conquièrent, avec un violoncelle inattendu et des guitares espiègles. Leur musique est dans la lignée des Au revoir Simone, Grimes et Coco Rosie avec un quelque chose de malicieux et de singulier.

Ode To the Sailors est un trésor aux échos infinis, aux marées capricieuses. Runaways culbute les cadences, rebondit avec les voix, tutoie les nuages et éclabousse de ses pensées l’ombre des vôtres. Les tempos minimalistes ont un onirisme ravageur aux pays des coquelicots et des lilas en fleurs.

Derrière ses envolées chaudes, une tristesse nonchalante se terre, inquiète comme sur The Bird, touchante sur Echoes, petite dream pop obsédante. Quant à Raindrops, elle referme le conte, sans crier gare, avec une grâce fragile et une sensibilité infinie.

Boys In Lillies, c’est le « mystérieux jardin de ma lointaine enfance, royaume ensorcelé perdu dans la distance. »

Boys In Lilies : Hatching

1 comment

  1. Guillaume says:

    en attendant le prochain EP… Paperwood :

    http://youtu.be/4h2muckKilE?t=18s

Close