Close

Club Kuru – All The Days

Laurie Erskine aka Club Kuru fait une pop aux intonations intenses, mélange délicat de douceurs lancinantes et d’émotions distillées en exquises envolées qui se dispersent tout au long de sa première piste All The Days.

La douceur y est teintée de mélancolie, ricochant sur les vagues d’harmonies qui dessinent une sérénité triste faite de crescendos qui décrochent le cœur. Club Kuru joue avec l’indicible, masquant et révélant son âme.

A la manière d’Antonin Artaud, il semble dire que  » la vie n’est qu’une série d’appétits et de forces adverses, de petites contradictions qui aboutissent ou avortent ».  All The Days est une porte ouverte qui mène là où on ne consent pas toujours à aller, une porte simplement abouchée avec la réalité.

Le clip de All The Days est réalisé par Danny Sangra, sur la côte Adriatique, mettant en lumière une nature fragmentée car Kuru signifie « une maladie spécifique à la Papouasie-Nouvelle-Guinée qui provoque des effets physiologiques et neurologiques ». Le clip s’ouvre donc avec des bribes de souvenirs ensoleillés, avant que les choses ne se détériorent dans un tempétueux chaos.

Club Kuru - All The Days

Close