Close

Criolo – Convoque Seu Buda

C’est un théorème qui se vérifie à chaque fin d’année. Pour paraphraser Desproges, l’amateur de musique cherche dans les bpm la chaleur qui manque à son décor. C’est donc tout naturellement que nous nous sommes tournés vers le Brésil en vous parlant de Russo Passapusso.

Aujourd’hui, on a envie de vous parler de Criolo et autant le dire tout de suite, on compte vous dire le plus grand bien de cet artiste surprenant. Peu médiatisé en France, Criolo est un pilier de la musique au Brésil. Artiste atypique, véritable pointure de la scène hip-hop brésilienne, son aura dépasse le simple milieu hip-hop dont il est issu. Lors d’un de ces concerts, il fait ainsi appel à LA légende de la musique brésilienne, Caetano Veloso. Rien que ça…

Ecouter la musique de Criolo est une expérience dont on ne sort pas indemne. Habituellement, la critique aime mettre en avant l’aspect brut et violent de la musique hip-hop. Pourtant, ici, c’est tout l’inverse. Ce qui frappe lorsqu’on écoute la musique de Criolo, c’est la subtilité et le style élégant qui s’en dégage. Rarement épithète aura été aussi bien placé. Brassage conséquent d’influences diverses réalisé avec une intelligence extrême, la musique de Criolo accède à l’universel.

Peu importe que nous ne soyons pas lusophone, ces morceaux nous emporte et nous parle directement au cœur. Alors oui, il est probable que nous passions en partie à côté de l’aspect revendicatif de Convoque Seu Buda mais ce dont nous sommes certains, c’est que le son de Criolo est à l’image de ce Brésil, brillant, traversé par des pulsions intérieures qui risquent de le détruire. Il prend pleinement conscience qu’une société ne peut reposer sur des inégalités sociales aussi énorme et qui s’insurge. Ses cris et fulgurances rencontrent un écho de plus en plus grand dans toutes les couches de la société brésilienne.

Criolo n’évite aucun sujet. Il évoque aussi bien l’épidémie de crack qui sévit dans les favelas Brésiliennes que le consumérisme affiché de la nouvelle classe moyenne. Il évoque évidemment sa vie passé dans une favela de Sao Polo. Il imagine même la favela du futur, qui dans son esprit reste malheureusement toujours aussi pauvre et discriminée.

On regrette de ne pas pouvoir analyser plus en détails les textes de Convoque Seu Buda. Reste cette musique et son incroyable attractivité.

criolo - convoque seu buda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close