Close

Deep Time : Pop fantaisiste

Deep Time, c’est de la Pop et un brin de Folk, les mots sont lancés. Leur identité est vibrante et fort singulière, décalée en somme. Précedemment connu sous le nom YellowFever, c’est un duo brillant et complémentaire aux mélodies entêtantes. Jennifer Moore (chant, orgue, guitare) et Adam Jones à la batterie ont des atouts évidents et une emprise singulière sur leurs sons.

Rythmiques non conventionnelles à la beauté singulière, réminiscences de Moldy Peaches, leur musique est un soupçon déjanté, un brin folle, totalement imprévisible et tellement pop que ça fait du bien… Séduisants, leurs sons légers au premier regard ne sont pas si simples, la construction des mélodies est plus complexe qu’il n’y paraît, plus intellectuel aussi. Derrière leur nonchalance susurrée, ils sont profondément impétueux.

Fantaisistes notoires, leurs sons frétillent, l’imagination est partout présente et lumineuse. Les harmonies sont sobres, des basses lancinantes viennent à leur assaut et la voix de Jennifer, fébrile, vient couronner le tout. L’ensemble fait penser à une bd acide, comptine enfantine sur le monde sauvage et cruel.

Leur pop est accrocheuse, tout en retenue, en demi-mesures souhaitées, psychédélique à souhait où trois accords semblent déclinés à l’infini jusqu’à en devenir autres… Temps des profondeurs, mélodies matures, ils succèdent à YellowFever mais restent dangereusement fiévreux…

Promenades calmes par temps de tempête, harmonies trempées d’un soupçon de rock, le duo sait allumer les étincelles de la création quand il veut et vous surprend à chaque piste. Huit pistes au total et des univers différents dans lesquels on vagabonde suivant la voix de Jennifer et les rythmes d’Adam.

Minimalistes acidulés certes mais pas seulement, car derrière « Clouds » ou « Bermuda Triangle » se cachent des échos sombres et irisés. Derrière « Horse » ou « Coleman », des refrains électrisant et des coups de fouet doucement mais surement. Ici, les frontières deviennent floues entre indie rock et pop intrigante, les mélodies puissantes et à l’opposé du lisse.

Le temps en profondeur et les nuages comme destinée, Deep Time gagne à être connu, une trajectoire simple, longue et belle c’est tout ce qu’on leur souhaite. Leur premier pas est leur album éponyme Deep Time, qui sort le 9 juillet chez HardlyArt en France via [Pias] et aux Etats-Unis le 10 juillet, accompagnez-les sur leur route lumineuse.

En attendant découvrez quatre de leurs titres:

Clouds :

« Bermuda Triangle », riche mélodie aux lumineuses notes :
[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/12602926″ params= »show_comments=false&auto_play=false&color=ff7700″ width= »100% » height= »81″ iframe= »false » /]

« Coleman », triomphante dans le rythme saccadé et dompté par l’orgue :
[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/12601322″ params= »auto_play=false&show_artwork=true&color=ff7700″ width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

Et enfin, « Horse », où l’on voit leur force bouillonnée tout doucement :

[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/9650138″ params= »auto_play=false&show_artwork=true&color=ff7700″ width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

 

Sachez qu’ils seront en tournée mais malheureusement pas encore en France :

04.07.12 – Marfa, TX – El Cosmico

09.07.12 – Fullerton, CA – Burger Records

10.07.12 – Los Angeles, CA – The Smell

11.07.12 – Sacramento, CA – Press Club

13.07.12 – Portland, OR – Record Room

14.07.12 – Seattle, WA – Cairo

15.07.12 – Olympia, WA – The Northern

16.07.12 – Seattle, WA – Hollow Earth Radio

17.07.12 – Portland, OR – Mississippi Studios

19.07.12 – Oakland, CA – The Uptown

21.07.12 – San Diego, CA – Soda Bar

25.07.12 – Memphis, TN – Hi-Tone Cafe

26.07.12 – New Orleans, LA – Circle Bar

27.07.12 – Houston, TX – Rudyard’s

28.07.12 – Austin, TX – The Mohawk

30.07.12 – Phoenix, AZ – The Crescent Ballroom

31.07.12 – Los Angeles, CA – Satellite Club

01.08.12 – San Francisco, CA – Cafe du Nord

02.08.12 – Sacramento, CA – Luigi’s

03.08.12 – Seattle, WA – Barboza

07.08.12 – Boise, ID – Neurolux

08.08.12 – Salt Lake City, UT – Kilby Court

09.08.12 – Denver, CO – Hi Dive

14.09.12 – Tilburg, NL – Incubate Festival

15.09.12 – Groningen, NL – Vera

17.09.12 – Brighton, UK – Sticky Mike’s Frog Bar

18.09.12 – Sheffield, UK – The Harley

19.09.12 – Newcastle, UK – Star & Shadow

20.09.12 – Manchester, UK – Kraak Gallery

21.09.12 – London, UK – The Lexington

22.09.12 – Amsterdam, NL – OCCII

27.09.12 – Hamburg, DE – Astra-Stube

28.09.12 – Berlin, DE – Schokoladen

29.09.12 – Koeln, DE – King Georg

02.10.12 – Prague, CZ – Klub 007

03.10.12 – Vienna, AT – Arena

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close