Close
Denai Moore : l harmonie en melodies

Denai Moore : l harmonie en melodies

Denai Moore, retenez-bien ce nom. Lâché comme une apostrophe dans l’océan sonore, Flaws sa première composition est une pure douceur. Elle croise folk et soul comme personne, de sa voix douce et puissante.

Émotions au poing, elle est un passeur, une conteuse qui, de sa voix persuasive, distille une authentique douceur et une passion délicate. Élevée dans la musique, elle joue d’abord de l’harmonica puis de la guitare et enfin du piano, celui-là même qui l’accompagne langoureusement sur quelques-uns de ses titres.

De sa plume, elle compose ses textes, seule. Sa musique semble être un instantané d’émotions, des farandoles de sentiments pris à la volée et rassemblés dans un herbier à rêves. Partant des mélodies qui trottent dans sa tête, elle colle des mots dessus tel un collage, lomographie du temps présent et passé.
Bon Iver et Lauryn Hill l’inspirent, mais on pourrait lui souffler dans l’oreille qu’elle n’a besoin d’aucun référent pour sa musique qu’elle qualifie de « Foul » (Folk +Soul).

De cette équation délicieuse, les guitares glissent, les pianos se cambrent et sa voix touche puissamment. D’harmonies en mélodies, elle crée un canevas envoûtant. La belle a de quoi surprendre, avec ses compositions évocatrices et son tempo oscillant entre caresse soul et poème décalé de folk futuriste. 19 ans, et déjà Gone, son premier single laisse démuni à son écoute. Denai Moore a le blues en elle solidement ficelé au corps et les émotions viscérales en nostalgie.

Elle prépare son premier EP Saudade qui signifie justement la nostalgie de ce qui a été trouvé, aimé, perdu. Saudade sortira le 22 avril en digital et le 6 mai en physique chez Because Music. Pour l’heure, voici sa dernière piste Part 4, pleine d’une mélancolie diffuse qui séduit.

Denai Moore a l’art d’affecter le cœur avec ses mélodies à la beauté douce, au rythme entêtant et à la douceur suave où les notes s’envolent pour mieux revenir vous hanter. Elle sera à la Cigale le 1er juin, en première partie d’Iron and Wine…

TrackList :

1-Wolves

2-Fatigue

3-Gone

4-Part 4

Denai moore : l'harmonie en mélodies

Close