Close

Diagrams : Black Light

Diagrams n’est autre que Sam Genders, l’un des compositeur les plus doués de la pop anglaise mais également le plus discret qui soit. Il est ici accompagné de 9 musiciens. Auteur compositeur, il a fondé Tunng, mélange de folk pop en 2003 avec Mike Lindsay. Lui le faiseur de chansons, quitte alors l’aventure au plus haut du succès du groupe en 2007. Il revient donc tout seul, toujours aussi créatif et bricoleur comme à son habitude, sous le nom de Diagrams pour parcourir de nouvelles contrées et nous faire découvrir des sonorités fraîches, sorties tout droit de son univers. Il nous propose ici une pop posée aux accents quelquefois mélancoliques, toujours psychédélique. Son nouvel opus Black Light est doux, sophistiqué et séduisant. Ses arrangements impeccables nous font glisser le long de rives inconnues et intemporelles, à la lisière des années 60. Emouvant et poétique, il sait nous faire chavirer et nous livrer une poésie rythmée, dictée par sa voix sobre et douce.

Batteries, percussions, basses, beats électroniques font partie du voyage et se rejoignent avec les cordes et les claviers dans de nombreuses chansons comme dans « Ghost Lit« .

« Tall Buildings » est plus rythmé, avec des refrains entraînants comme sur « Appetite ». « Antelope » est une petite pépite de fusion de sons avec des violons, des cuivres sur une rythmique répétitive et entêtante qui font écho aux choeurs mélodieux.

« Night All Night » est une ballade mi folk mi pop, à la lisière du féérique. Un titre pour se perdre et qui mène loin dans la mélodie et les harmonies, tout comme « Mills ».

« Black Lips » est lui plus électrisant et fait la part belle aux beats et aux claviers : on dirait du Simon & Garfunkel sous acide.

Quant à « Animals », le titre est plus intimiste, dans une esthétique enfantine, minimaliste et réussi avec des choeurs comme dans une cour de récréation. Enfin, « Peninsula » termine l’opus comme une ballade pétillante qui ouvre sur de nouveaux horizons où les voix font corps avec les cordes, les synthé et les percus. De la pop lumineuse et inventive, des rythmes saccadés, des mélodies douces, bref des curiosités sonores en liberté.

Le nom du label de Diagrams résument bien l’ambiance générale de l’album : Full Time Hobby, un label également à suivre tant il regorge de très bons sons.

 Diagrams by fulltimehobby

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close