Close

Dustin Tebbutt – Bones

En écoutant les premières notes du morceau Bones de Dustin Tebbutt, le premier mot qui nous vient à l’esprit est un nom : celui du chanteur et leader du groupe Bon Iver, Justin Vernon.

La comparaison, qu’il n’est d’ailleurs pas le seul à subir, est inévitable, et risque de lui coller aux baskets un moment. Mais la vraie question est celle-ci : n’est-il qu’un sous Justin Vernon ?

Si c’était le cas, cela signifierait que l’écouter ne sert pas à grand chose. Et si c’était le cas, surtout, vous ne seriez pas en train de lire cet article.

Après un séjour de deux ans en Suède, Dustin Tebbutt nous a pondu en octobre dernier, de retour dans son Australie natale, The Breach, puis le tout fraichement sorti et magnifique Bones, qui semble en être la douce continuité.

En quittant l’hémisphère nord, il a en effet eu la bonne idée, pour nous offrir ces EP et plus particulièrement ce morceau, d’emporter dans ses bagages toute la brillance et la délicatesse des nuits scandinaves.

Magistralement simple et chaleureusement glacé, son efficacité réside aussi et essentiellement dans la pureté de la voix claire et incisive du jeune Dustin. Pour info, et pour les gourmands, Oliver Tank nous en en propose également un très joli remix.

Dustin Tebbutt - Bones

 

Close