Close

Easy Kill – Sermons [EP] | Ecoute Intégrale

Avec une mélancolie toute racée de fougue et de poésie, Easy Kill, groupe mancunien, livre un premier EP, à l’alt-pop sombre et poignante, intitulé Sermons.

Theo Tobias, Ronan Clowes, Thomas Short, Alex Howes et Andrew Keavenen aka Easy Kill, offre quatre pistes aux assonances ténébreuses, marquées du chant de Thomas Short qui happe les coeurs, sous des effluves aux arpèges sinueux qui brisent les coeurs.

Brassées de guitares langoureuses et de percussions minimalistes qui ourlent chacune de leurs compositions de clairs-obscurs moirés d’espoirs, Easy Kill comme sur Not Even Lovers bouscule de leurs versets aux soubresauts emplis d’un spleen crépusculaire, auréolé de ponctuations tamisées d’une lumière frêle.

Lorsque les cordes et le chant se frôlent sur les notes, ils forment des arabesques brodées de batteries qui tracent un horizon aux éclats bluesy. De cette alliance, nait ainsi un swing de velours, doucement gorgé de tensions et de distorsions délicates comme sur Samson.

Alors, sous des souffles à la révolte douce, Easy Kill tisse un récit aux notes qui déclenchent des émotions battant à l’unisson de leurs mouvements intimistes, menant à une effervescence des sentiments comme avec leur très beau Little Tyrant.

A la manière de Palace ou de Kins, eux invitent à des pérégrinations touchées d’une grâce incandescente, battues par un chant troublant les âmes, avec une fébrilité sereine et des embrasements qui prennent naissance dans les pointes des guitares, comme sur le magnifique If You Want To Know The Truth (Silly Rabbit) qui clôt cet EP en toute beauté.

Oscillant entre pop tumultueuse et ondulations fiévreuses aux grondements rock, Easy Kill offre un EP telle une voûte céleste, battue de vents passionnés et de fureur douce qui réveille les corps, sous une respiration toute tendue de liberté.

Easy Kill - Sermons [EP] | Ecoute Intégrale

 

 

Close