Close

Engine : Motto

Depuis maintenant un an, Engine livre ses mélodies au gré du vent, aux coins des scènes anglaises. Engine, c’est un duo formé de Sidney Sönneberg et de Stephen O’Loan, chanteurs compositeurs et guitaristes qui font une musique folk et belle à se damner.

Unis par un même amour des notes et de la guitare, ils écrivent et composent toutes leurs chansons folk dont les mélodies sont à la croisée du monde de Bob Dylan et de The Black Keys. Intimiste et incandescence se conjuguent doucement et plient sous la voix de Sidney envoûtante. Là, leurs compositions intemporelles se dégustent sans modération, précieuses, elles ont la force du diamant brut et la flamme d’un rubis.

Désormais, trois avec l’arrivée de Lorna Young, la violoniste, le groupe enregistre en ce moment à Soho… L’occasion d’interviewer l’un de ces membres fondateurs Sidney Sönneberg.


Salut, ENGINE, qui êtes-vous ?
Moi et Stephen O’Loan, nous avons formé ENGINE l’année dernière, pendant que nous étions à l’Université. Nous nous sommes installés depuis à Londres, où nous faisons de nombreux concerts, autant que possible. Récemment, une violoniste Lorna Young a rejoint le groupe, donc ça devrait être encore plus intéressant maintenant en termes de sons. Nous sommes toujours en train de chercher quelques autres musiciens, je pense que nous devrions avoir un batteur d’ici peu !

Comment décririez-vous la musique d’Engine ?
Je ne suis pas sur de savoir comment décrire nos sons. Nous avons entendu tant de comparaisons, notamment au sujet de ma voix. Aussi loin que je peux le décrire, il se situe quelque part entre la folk et l’indie, mais je ne suis pas sur. Nous laissons les autres décider par eux-mêmes.

Vos chansons sont-elles autobiographiques ? Si oui, est-ce une thérapie ?
Celles sur notre page facebook, sont des chansons que j’ai écrite pendant les deux ou trois années passées, et je pense qu’elles sont une sorte de thérapie. Je ne dirais pas pour autant qu’elles sont autobiographiques, mais elles sont sans doute été inspirées par mes émotions lorsque je les écris.

Comment se passe le processus de création de vos chansons ? Est-ce collégial ?
Stephen et moi, nous nous entendons très bien.  Je pense que nous n’avons eu qu’une seule dispute en 3 ans depuis que nous sommes devenus amis. Lorna est aussi très bien. On contribue donc tous à notre musique et personne n’agit comme si il s’estimait meilleur que les autres. J’écris des chansons et je les chante, quant à Stephen, il fait de même et on s’aide aussi souvent que possible dans ce processus.

Quelles sont vos connections entre musique actuelle et passée, car lorsqu’on écoute certaines de vos chansons, on pense à Dylan ?
Je suis content que vous le fassiez. J’adore Bob Dylan ! Nous écoutons tout de Bob Dylan, des Beatles, des Rolling Stones en passant par Laura Marling, Bat For Lashes et Peter Bjorn & John. On aime tout !

Si vous deviez choisir un artiste vivant ou non pour jouer avec lui, qui serait-il ?
Probablement, les Beatles, tous sans exception, parce qu’ils sont superbes et qu’il en sera toujours ainsi.

Quelles sont les trois chansons que vous écoutez en boucle en ce moment ?
J’écoute en ce moment Oh Honey Oh de Mama Cass The Big Three et aussi beaucoup Bahamas, Lost In The Light et Something Good de Alt J

Quels sont vos projets à venir pour le groupe ?
Nos plans sont de continuer à essayer d’obtenir une meilleure exposition autant que nous le pouvons donc nous vous remercions pour avoir écrit sur nous. Nous essayons aussi d’écrire de la musique et d’être meilleurs de jour en jour.

Des dates de tournée en France ?
Non, malheureusement pas encore. Quand nous saurons qu’un public veut nous entendre en France, nous viendrons absolument !


Engine est donc un groupe à découvrir et à chérir tant leurs harmonies intenses réchauffent les esprits. L’âme du groupe est embrasée, la voix fébrile et la poésie au creux des lignes. Quant aux guitares, elles sont hypnotiques et ensorcelantes.

L’émotion est le coeur battant de leurs compositions et il suffit de les écouter pour en être convaincu que ce soit Times ou leur dernière Motto qui est juste une petite merveille. Engine est comme dirait Baudelaire « un poète semblable au prince des nuées. Qui hante la tempête et se rit de l’archer »

Longue vie donc à Engine et ne changez rien.

engine

Close