Close
Enkidu – Falling

Enkidu – Falling

On ne sait pas grand chose concernant Enkidu. On pourra juste affirmer qu’ils sont Allemands, et que c’est une jeune artiste, Anke Sommer, tout juste âgée de 18 ans, qui pose sa voix sur ce titre, pour notre plus grand plaisir pendant cinq belles minutes.

L’introduction s’ouvre lentement sur le son d’une corde de guitare, suivi d’une percussion au rythme saccadé. Un court silence s’installe pour laisser place à la sonorité d’un piano, qui éclaire le début de cette piste. Une voix pleine de féminité apparait et susurre avec beaucoup de légèreté, des mots qui résonnent au rythme de la percussion. Le rythme se met à ralentir et un nouveau silence s’installe.

Soudain, la guitare prend place progressivement, au point d’amplifier la piste, jusqu’à atteindre l’explosion musicale. On se laisse transporter dans cette intensité sonore. Les chœurs (constituées d’une voix masculine et de celles d’Anke Sommer) se mélangent aux instruments, puis l’artiste chante, parle avec douceur et transcende chaque mot avec énormément de finesse et de simplicité. La piste se finit sur une guitare, qui ne cesse de répéter une rythmique qui s’équilibre avec les battements saccadés des percussions, puis l’ensemble laisse place au piano qui ralentit la cadence, en répétant la même mélodie jusqu’à atteindre un silence absolu.

Tout au long du titre, ce magnifique mélange musical nous apporte une atmosphère de bien-être, dans laquelle on oublie l’univers qui nous entoure. Enkidu nous projette dans une ambiance feutrée, avec différentes phases rythmiques et nous incite à explorer les profondeurs de cette piste envoutante et voluptueuse.

Endiku - Falling

Close