Close

FAMY – We Fam Econo

Le 21 juillet dernier, FAMY sortait un EP haut en couleurs folk : Ava était un patchwork d’émotions entre fougue et mélancolie. Aujourd’hui le groupe londonien sort un premier album. On vous présente We Fam Econo, pour une rentrée tumultueuse apaisée le temps de 11 morceaux. L’album produit par Miti Adhikari est labélisé par Transgressive Records.

Vocalises christiques avec Aux Armes, batterie nerveuse sur Donkey, ce premier album jongle entre folk dynamique et ambiances éthérées. En réalité, on n’a pas encore l’impression d’avoir passé le cap de l’été pour franchir l’obstacle qu’est la rentrée. La belle saison est encore au rendez-vous pour un album aux effluves tout aussi épurées qu’elles sont fougueuses. Les vidéos quant à elles sont d’un nouveau genre.

L’originalité réside dans leur simplicité : chaque titre a sa vidéo dans laquelle les trois musiciens passent simplement le 33 tours de leur album sous la tête de lecture. Ils l’écoutent avec nous et marquent son rythme. Ils s’allument une clope, s’ouvrent une bière. En fait, ils écoutent leur album comme n’importe qui écouterait de la musique chez soi : tranquilles, habillés à l’arrache, à la cool. On partage donc totalement l’écoute avec eux et nous n’avons nul besoin d’être rassasié par un clip extravagant. La musique se suffit à elle-même et notre imagination y est invitée.

Une originalité qui tient encore à l’enregistrement de l’album, son lieu, l’ambiance qui lui est associée. Durant 10 jours les musiciens sont allés prêcher leurs belles harmonies à la chapelle de Stonehouse pour donner à leur premier bébé un son aux échos poétiques et à la texture semblable à une mer de la tranquillité.

On est loin de la folk purement acoustique dans laquelle le rythme se fait discret. Ici, chaque instrument marque un temps, celui de la délectation. Mother Benita en est la preuve : sur la vidéo, les mains et les pieds ne peuvent s’empêcher de marquer les rythmes qui tiennent le morceau. Une touche de mélancolie s’impose avec Beta tandis que Ava donne de furieuses envies d’escapades.

Un album hétéroclite qui attise la curiosité de ceux qui seront au rendez-vous de leurs prochaines dates, avec un concert prévu à Paris à l’Espace B (avec Nick Hakim) le 18 septembre prochain. Un concert qui sortira les musiciens de leur fauteuil, les poussera à laisser leurs clopes se consumer pour troquer leur bière contre un accord de guitare, des voix suaves et quelques caresses de caisse claire.

FAMY - We Fam Econo

Close