Close
Flume : Flume

Flume : Flume

Harley Streten aka Fume est un beatmaker de 20 ans, producteur originaire de Sidney qui vient juste de sortir son premier album éponyme. Loin des tumultes de beats clashants, lui, construit des mélodies où le old school rencontre des waves impertinentes d’un autre temps.

Emplies d’une soul à damner, elles semblent danser seules, au milieu des flammes du r’nB. Habitué des remixes classieux, il avait déjà crée le buzz avec des singles, petites compositions qui trottent dans la tête, envoûtantes.

Également producteur, Flume signe des titres impeccables qui se promènent entre harmonies hip hop et trip hop :

Son album, Flume, sorti chez Future Classic, comprend 15 titres et notamment des featurings tous les uns plus excellents que les autres avec Chet Faker, Moon Holiday ou bien encore Jezzabell Doran.

Ses musiques partagent une même ambiance vaporeuse, un même goût des compositions complexes, mélodieuses à souhait et un irrémédiable talent pour mixer les harmonies. L’électro commence doucement sur Sintra qui ouvre le bal, repris par Holdin on qui continue dans la même lancée, en rajoutant de la soul vibrante à l’ensemble délicat.

Les pulsations sont lumineuses, les instrumentations palpitantes et les rythmes lumineux comme Left Alone avec Chet Faker.

La volupté est mise en lumière, sans artifices inutiles. Sleepless résonne avec Jezzabell Doran qui apporte une touche de lumière à l’édifice.

La douceur n’est quant à elle pas absente avec des mélodies délicates aux beats subtiles comme Stay Close et Insane feat Moon Holiday. Tandis qu’une incursion dans le hip hop est présente avec On Top Feat T-shirt, assez séduisante et addictive.

Ici, les réverbérations sont nombreuses, les multiples couches fusionnent bien comme sur What You Need ou l’excellent Bring You Down feat George Marple. Les synthés dissonants, les samples soul perturbés, tout concourt à une ambiance brumeuse et éclectique audacieuse.

Les beats se succèdent, les changements de style aussi, et font de cet album de 15 titres, un petit plaisir des sens, où l’instrumental a une place avec Ezra et More Than You thought. Voilà de quoi se détendre, et profiter de ce petit opus pétillant qui offre de belles promesses de lendemains bouillants.

flume-artwork

Close