Close

Gardens & Villa @ La Flèche d’Or

Gardens & Villa était sur la scène de la Flèche d’Or jeudi soir. Quintette originaire de Californie, leur musique rassemble à la fois la légèreté des teintes floues qui baignent le ciel balnéaire et la douceur des contrastes d’un climat tempéré.

Chris Lynch, Adam Rasmussen, Shane McKillop, Levi Hayden et Dustin Ineman explorent les mélodies connectées l’introspection, en frôlant toujours des tensions adjacentes, incorporant des éléments funk dans une cold-wave qui inspire.

D’un chant délicieux, d’une voix délicatement puissante, ils appellent aux mélodies capables d’emporter dans des contrées gorgées de doux mirages, clef de voûte d’une structure d’harmonies qui s’expose en différentes couches et sous-couches patinant des réalités altérées.

Passant du ténébreux Domino à l’impeccable Thunder Glove, les chemins empruntés par ce groupe sont sinueux et aériens, sombres et lumineux à la fois, résonnant d’un « It’s in your bed in your head, I’ll come running on time ». Battant la chamade, les guitares clashent la voix et l’entraînent dans des douceurs ombrées, bordées de percussions lunatiques et de synthés enchanteurs.

Plus loin, Gardens & Villa monte d’un cran avec Chrysanthemum offrant des bouquets nocifs d’harmonies mélancoliques en éclat qui composent une ligne elliptique et cadencée de contrastes parfaitement maitrisés.

Alors Black Hills éclate sur scène, dispersant des teintes irisées de pop somptueuse, hantant de lueurs plurielles et de percussions envoûtantes.

Changement de tempos, sauts dans le vide, leurs mélodies captent l’invisible, éclairent la complexité de leurs harmonies comme sur Thorn Castles ou Spacetime, harmonie psychédélique et brouillée d’une pop aux résonances douces pour la première et rocailleuses et sombres pour la seconde.

Gardens & Villa @ Flèche d'Or (Paris)

Puis Gypsy cadence impeccablement leur pas, tandis que Colony Glen et Starfire Power semblent les porter aux sommets de leurs mélodies électro pop aux synthés marquant des aspérités rêveuses, des espaces poétiques dans leurs harmonies lancinantes.

Après un rappel, ils reviendront sonner les esprits avec deux belles mélodies, Orange Blossom et Echosassy. Sans l’ombre d’un doute, ils auront convaincu les corps et embraser les cœurs.

Gardens & Villa souffle des respirations addictives qu’il faut écouter pour découvrir leurs harmonies intimistes et leurs tempos captivants. Leur album Dunes est toujours disponible chez Secretly Canadian.

SETLIST
Domino
Thunder Glove
Chrysanthemum
Black Hills
Thorn Castles
Spacetime
Gypsy
Colony Glen
Starfire Power
Orange Blossom
Echosassy

Gardens & villa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close