Close
Harry Edwards – Almost Everybody

Harry Edwards – Almost Everybody

Des rythmes doux qui portent une romance dans les notes et cicatrisent les plaies de sa soul electronica douce. Après Logs are People too, voici le producteur anglais qui revient avec Almost Everybody.

Au long de la piste, il décline des sentiments brassés par des harmonies brouillées de cadences hybrides, de doux tempos heurtant des chants en choeurs doux. Tissant un récit aux émotions à demi- couvertes, Harry Edwards souffle sur les braises, hypnotisant de ses notes aux sombres touches électro, aux minimalistes vagues neo Rnb.

En y multipliant les métamorphoses, Harry explore les recoins de son âme, les projetant dans ses notes lancinantes. Jouant avec les changements de tempos et les superpositions, il propose ici, un doux poème, chargé de nuageuses notes, aux teintes irisées.

Avec Almost Everybody, Harry Edwards offre alors des mirages incandescents, aux rythmes addictifs et pluriels qui se terminent en un flow murmure aux rythmiques hip hop à couvert, exploitant l’imprévu mélodique, sous une ligne de piano découpant l’asphalte.

Harry Edwards - Almost Everybody

Close