Close

Hoosky : Night Town

oOgo (Ugo de Angelis) et Chomsk’ (Vincent Leibovitz) quand ils ne traînent pas leurs baskets du côté de La Fine Équipe et de leurs boulangeries tout terrain, ni sur une fantastique planète, se transforment en chiens loups lorsqu’ils sont Hoosky. Les deux électrons libres,  membres du collectif La fine Equipe et fondateurs du label Nowadays Records, ont des projets pleins les bacs et sont des touche-à-tout talentueux, bercés quoi qu’il arrive par des beats hors de contrôle.

Après avoir enflammés le Nouveau Casino, samedi soir pour le lancement de leur nouvel EP Night Town, celui-ci sort aujourd’hui.

Night Town, c’est le deuxième opus pour ce duo de beatmakers mi-marseillais mi-parisien et totalement créatifs. Si Just a Lil’ Beat Vol.1 était déjà très bon, ce second EP de 5 titres vous conquerra aisément et furieusement.

Night Town, ce sont oOgo et Chomsk aux commandes de beats acides à l’étreinte lourde et séduisante qui mettent le feu au plancher. Une voix soul se charge d’accrocher les wagons et de dynamiter l’ensemble. Le tempo, quant à lui, ne laissant aucun répit au clair de lune.


Beats acérés, platines agressives, Bark for Me enchaine pleins phares, dans la même lignée. Là les beats glissent sur un tempo répétitif libérant une énergie addictive, et des murmures en guise de refrains lunatiques. La bouffée d’oxygène est profondément hallucinatoire et déroule ses boucles de mélodies qui réchauffent l’atmosphère déjà survoltée.

Résolument plus club que le précédent EP, Night Town, est une douce transe, à l’image de  Keep I Goin. Brouilleur de sens, créateurs d’hypnotisme sonore, Hoosky saupoudrent de hip hop leur électro aguicheur. Les deux derniers titres sont des remix de Night Town par Fulgeance et CLST (Yann Kesz & Buddy Sativa).

La nuit leur va si bien, que si voulez les suivre, ils seront le 21 décembre au Poste à Galène à Marseille dès 21h00, avec La Fine Equipe et Creestal. Toujours au rendez-vous de leurs promesses, Night Town est un savoureux mélange explosif de basses hallucinées et de bruitages saturés avec délicatesse. Le loup sort les crocs pour un road trip puissant et éclectique.

Hoosky : Night Town

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close