Close

In The Valley Below @ Le Trianon

Sous une allure quaker chic, Angela Gail et Jeffrey Jacob aka In the Valley Below étaient sur la scène du Trianon, dimanche dernier.

Ils ont illuminés de leur pop musclée de sombres sentiments, de murmures ambrés leur âme vaporeuse, satinée de percussions douces et de guitares excitées. De leurs voix intemporelles, ils ont marqué la salle de leur empreinte à la fois ténébreuse et lumineuse.

Sur la scène du Trianon, en première partie de White Lies, ils ont su conquérir avec leurs belles mélodies aux harmonies hypnotiques, mixant pop noire, folk embrasé tels que leurs deux joyaux Stand Up et Peaches.

Dans cette étreinte bleu nuit, In The Valley Below a l’art des pérégrinations douces aux cadences fougueuses, créant une atmosphère brumeuse au croisée des mondes.

Leurs deux identités se mélangent et se mêlent aux notes reflets de confessions intimes, boucles harmonieuses à la volée. Leur poésie est élégante, leurs tempos battent à l’unisson, aux rythmes de leurs deux cœurs enlacés.

Hydres à deux têtes lynchiens, chant à deux voix, où la guitare les accompagne, ils sont tout simplement beaux sur scène. Leur imagination embarque grâce à leurs notes distillées avec passion et douceur.

Un seul regret, leur concert était trop court. Leur premier album The Belt arrive, murmure-t-on en début d’année prochaine… Patience donc, 2014 sera In The Valley Below.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close