Close
La PreskITW : Bagatelle

La PreskITW : Bagatelle

Bagatelle est un trio originaire de Paris qui a fait le pont jusqu’à Brooklyn pour y chercher sa voix féminine Andrea Vaughn, à la douceur fatale. Leur premier EP se nomme logiquement Rendez-vous Transatlantique via La Nageuse Records.

Ce dernier est composé de 6 pistes de dream-pop nuageuse aux cadences cinématographiques et aux images sonores au souffle doux. Rendez-vous Transatlantique est un bouquet de douceurs éthérées aux harmonies chaudes et délicates à partager entre amis, en soirée ou par jours brumeux, afin de faire entrer des rayons de soleil et une nostalgie qui réchauffe.


Nous avons interrogés Andrea Vaughn, Jérôme Mériaux (guitare, basse, clavier, chant), Olivier Blot (basse, guitare) et Nicolas Dufournet (chant, basse et ingé sons) pour ce rendez-vous en harmonies sereines et séduisantes.

BAGATELLE, bonjour. Pourquoi ce nom ?
Nous avons longtemps hésité entre Superbagatelle et Picnic at Bagatelle, ou The Bagatelle. Et puis nous voulions garder cette identité bien Française. On ne se refait pas 🙂 Le mot Bagatelle laisse plus de places car il a plusieurs sens. Enfin Bagatelle est réputée pour ses roses, le prénom de ma fille dont l’EP est dédié.

Comment décririez-vous votre musique ?
Olivier Blot : De la pop spatiotemporel avec un soupçon de décalage horaire.
Jérôme Mériaux : Je dirai de la dreamy and friendly pop. Bagatelle fait de la pop fraîche comme le printemps, pour les garçons qui regardent sous les jupes des demoiselles, les princesses tam tam et les gamins qui aiment les chocolatines.

Quelles sont vos principales influences ?
OB : Les 3 B: Beatles, Beach Boys, Bacharach
JM : Belle & Sebastian, BlueBoy, Field Mice, Beat Happening, Heavenly, Air Miami, Stereolab, THe Whitest boys alive, My Favorite, Plone, The Housemartins, Caetano Veloso, Tellier, Tricatel…

Les prochains rendez-vous seront parisiens ou new-yorkais ?
JM : J’espère que nous n’allons pas manquer ce rendez-vous made in France avec un public qui ne nous connait pas. On va voir comment l’EP est ressenti outre-atlantique mais on a déjà de chouettes échos, à NYC ou en Suède principalement où l’EP est attendu par les fans de My Favorite. J’espère pouvoir aller Brooklyn en Mai/Juin pour revoir Andrea et présenter l’EP. Les prochains rendez-vous de Bagatelle sont prévus dans les bons disquaires indé. avec une édition uniquement vinyle avec certainement une surprise graphique à l’intérieure, en série limitée.
Andrea Vaughn : J’ai rencontré Jérôme et son groupe à Paris la première fois. Précisément à Noël 2011 pour une mémorable soirée avec fromage, bon vin et musique. Toutes nos autres communications ont été digitales, mais nous espérons que le prochain rendez-vous sera à Brooklyn pour que je puisses leur montrer ma ville. Nous porterons tous des moustaches postiches et nous marcherons dans les rues en jouant du banjot.

Des dates de prévues pour des concerts ?
OB : Le 31 déc. 2020
JM : Oui le 30 plutôt Olivier. Mais pour le moment, nous n’avons pas prévu de concert. C’est un peu compliqué avec 4650 km de distance, des dents de lait de loup à brosser et des boulots qui nous passionnent aussi. Tout dépend comment l’EP va être perçu ces prochains mois. C’est d’abord un EP de studio sans forcément une volonté de scène. En concert il faudrait pas mal de musiciens. Mais pourquoi pas. Nous pourrions adapter un set… on verra bien.

Vous ne pourriez vivre sans…
OB : Eau, lunette, mes femmes et bien sur musique.
AV : Je ne peux vivre sans histoires. Les histoires racontées par les films, les livres, les paroles et les vies de mes amis. Sans mon groupe d’amis et de famille, je serais perdue…
JM : Aimer, Des idées, des projets, du rêve, l’envie de faire un tube

Quels sont les projets à venir pour Bagatelle ?
OB : Des nouveaux morceaux pleins de rêves. Et le baptême de Rose.
JM : finir la sortie de l’EP afin de lui donner une chance et voir du large. Préparer la sortie de 2 nouveaux groupes de mon label / agence La Nageuse Records : Bonie Longo avec une pop garage sensuelle et Jack City Roller, qui se réveille d’une sieste de 50 ans. Le prochain EP a démarré. Il sera… disons, plus énervé !

Vous pouvez télécharger l’EP ici ou là :

Close