Close

La PreskITW – Jaakko Eino Kalevi


Depuis 2010, chaque année, le collectif Stage of the Art s’associe au Festival International de Mode et de Photographie d’Hyères et investit les jardins de la Villa Noailles le temps de trois sessions musicales inédites du 25 au 28 avril prochain.

Le 29ène ne déroge pas à la règle, avec le soutien du Red Bull Studios Paris, et invite trois étoiles montantes dont Jaakoo Eino Kalevi.

Rencontre donc avec un artiste incandescent, à découvrir, à J-3 du festival.


Pause Musicale : Bonjour Jaakko, peux-tu nous en dire plus sur toi, pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?
Jaakko Eino Kalevi : Mon nom est Jaakko Eino Kalevi, je viens d’Helsinki et je fais de la musique !

Quand as-tu commencé à te produire en tant que Jaakko Eino Kalevi ?
Je crois que c’était en 2001 ou quelque chose comme ça.

Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus sur la chanson que tu as crée pour RedBull et The Stage Of Art ?
En fait, j’ai enregistré 2 chansons. Une cover, Letter, à l’origine chantée par le groupe Finlandais Kukka. Ils ne sont pas très connus mais je pense qu’ils le devraient car ils font de très bonnes chansons Pop. L’autre chansons est une nouvelle version de Flexible Heart qui se trouvait sur mon album Modern Life. Cela parle d’amour et de souplesse !

On ressent énormément de nostalgie dans tes chansons. Tu peux nous en dire plus, et notamment sur l’ode aux souvenirs ?
Il y a de ça, mais j’essaye aussi d’avoir une approche scientifique des souvenirs. En fait, j’ai une mauvaise mémoire et j’oublie des choses qui me sont arrivées. Pour autant, je ne crois pas que ces souvenirs aient totalement disparu. Ils sont quelque part dans mon cerveau et affecte inconsciemment mon quotidien.

Tu joues tous les instruments qu’on entend dans tes chansons. Lequel préfères-tu ?
En ce moment, j’aime jouer de la guitare.

La plupart de tes chansons sont autobiographiques ? C’est une sorte de thérapie en fait ?
J’essaie d’utiliser des mots qui ont un sens pour moi donc, oui, c’est plus ou moins ma vie. Je pense que lorsqu’on écrit, il est difficile d’éviter de parler de soi.

Tu as travaillé avec d’autres artistes comme Tom Noble. Ta collaboration rêvée, ça serait avec qui ?
C’est dangereux de rencontrer les artistes que l’on admire mais disons que j’aimerai bien collaborer avec Iasos.

Tu joueras bientôt au Festival International de la Mode et de la Photographie de Hyères. Tu écoutes des artistes français ?
Oui, j’écoute Serge Gainsbourg bien sûr, et Sébastien Tellier. J’aime également Deux.

Tu voudrais que les gens retiennent quoi de ta musique ?
Je veux qu’ils soient libres de faire leur propre interprétation de celle-ci.

Les paroles ou la citation qui te représente le mieux ?
“Salt peanuts, salt peanuts!” Dizzy Gillespie

Et dans le lecteur MP3 de Jaakko Eino Kalevi aujourd’hui, il y a quoi ?
Drunk in Love de Beyoncé !

Close