Close
June & Lula : Yellow Leaves

June & Lula : Yellow Leaves

June & Lula dévoile leur deuxième album, Yellow Leaves, aux harmonies douces, au folk éclatant. Un folk à deux voix à vous décocher des sourires, au creux des mains de la poésie délicate et une âme douce, swinguant avec nostalgie et distillant de l’espoir et des envolées suaves irrésistibles.

Derrière June & Lula, se cachent Céline Bureau et Tressy Geffroy, réunies par amour du blues depuis les bancs du lycée. Avec elles, volent les doutes, soupirent les rêves, dansent les notes, chavirent les histoires singulières et plurielles.

Derrière leur sage portrait illustrant cet album, un art de trublion et une noirceur vintage, piquante qui se donnent et résonnent en filigrane dans leurs textes. Leur album aux 14 titres navigue dans des eaux qui soulignent les plaies de la vie, apaisant les blessures avec des harmonies vocales qui capturent le monde sans jamais renoncer à avancer, faisant face au vent, enlacées dans leurs mélodies malicieuses.

Entourées de leur équipe fidèle, une tribu plurielle, mêlant arrangements intimistes et instruments en farandole, les deux posent leur essence sur le feuillages verts des mélodies, sur les cendres de leurs histoires tristes, sur l’horizon chaud des espoirs comme Curses Waltz.

Réalisé avec Robin Leduc, Yellow Leaves parle de la vie sans tabous et donne envie de s’enivrer avec des guitares, des cuivres, des claviers et des rythmes plus fouillées et diverses que sur leur premier album Sixteen Times.

Alors, enrichies par la scène, plus fortes de leur identité, sauvageonnes apaisées par les temps qui passent, elles fournissent une parenthèse enchanteresse au bonheur, à la joie de se retrouver et de discuter de la vie, sous un air de pop trempée de folk qui n’oublie pas les âpretés de l’existence.

June & Lula sont des âmes complémentaires, qui jouent avec les histoires de chacun, à commencer par les leurs. Jongleuses de vie entre jazz (No More, Flying Hat), gospel et swing, elles n’en oublient pas les combats et les engagements qui leur tiennent à cœur comme sur Billy au sujet des Roms, Naked Woman, Silent Man ou Revert To The Wild.

June & Lula, ce sont des femmes hantées par la mort, jouant avec la vie, aimant les défis et ayant un pied dans la nostalgie sonore qui leur donne un éclat moderne et incommensurable. Leur souffle est irrésistible, il couche sur le flanc les désespoirs en les nommant, jamais n’esquive les obstacles, mais les tacle de leur plume harmonieuse et de leur chaleur incandescente.

Elles sortent Yellow Leaves aujourd’hui chez Sony Music/ Colombia et le défendront le 29 mai à la Boule Noire. Ne ratez pas ce rendez-vous avec deux filles rares et lumineuses.

Claps your hands, et be there, avec un brin d’humour, de tendresse et de tensions enivrantes comme sur The Moon Who talked through the Wind, petite berceuse douce, « Brouillard où s’enrobe la nuit dans le voile de la pensée, De chaque lanterne soudain la puissance s’est décuplée, On n’aperçoit aucune étoile et la lune s’est éclipsée. »

Dates de concert :
Le 29 mai à la boule noire, Paris (75)
Le 5 juillet au festival de la ferme électrique, Tournan en Brie (77)
Le 11 juillet au festival les estivales du canal, Vierzon (18)
Le 18 juillet au festival les indéziKables, Le Fayet (74)
Le 19 juillet au jazz festival, Montreux (Suisse)

Tracklist :
1 Old Man Town
2 Naked Woman
3 Cursed Waltz
4 Silent Man
5 Revert To The Wild
6 Interlude de Suzanne
7 Billy feat.Dick Annegarn
8 Clap Your Hands
9 Yellow Leaves
10 Near The Stars
11 No More
12 Flying Hat
13 Final de Suzanne
14 The Moon Who Talked Through The Wind (Ode To Delphine)

June & Lula : Yellow Leaves

1 comment

  1. micmic44 says:

    Chouette elles sont de retour 🙂
    Dommage, déjà un concert de prévu demain soir, je serai bien allé à la boule noire 🙁
    En espérant que d’autres concerts suivront très bientôt.

Close