Close
Kitsune Maison en vrai #13 @La Maroquinerie

Kitsune Maison en vrai #13 @La Maroquinerie

Kitsuné Maison en vrai avait décidé de frapper fort, de frapper bien avec un line up tempétueux pour sa soirée à la Maroquinerie, mardi 28 mai.

Portland, Wild Smiles, Techniques et Guards étaient de la partie, sans se ressembler, des dissonances dans les mélodies et une excitation différente pour ces 4 groupes qui partagent en commun une âme irrévérencieuse et des harmonies où l’optimisme sauvageon est contagieux.

Portland d’abord, groupe vaporeusement électro pop ont les mélodies chatoyantes. Ce trio en provenance de Metz distille une sensualité à fleur de peau avec la voix brumeuse de la chanteuse et à l’aide d’harmonies enjouées qui donnent l’envie soudaine de se trémousser, comme si le soleil irradiait l’espace.

Mélangeant douceur et énergie brute grâce aux riffs de guitares et vagues de synthés lumineux, ils sont un petit plaisir sonore. Ils préparent un EP Deezy Daisy pour cette année… Patience donc.


Wild Smiles les talonne de près. Trio originaire de Winchester et non de Californie comme leur grunge-rock pourrait le faire penser, ils définissent leur musique, comme la rencontre « entre Nirvana et The Beach Boys ».

Leurs mélodies sont remplies de riffs saccadés, de voix effervescentes et de mélodies bouillonnantes. Chris Peden, Joe Peden et Ben Cook préparent leur EP Take Me Away pour le 8 juillet prochain sur le label de Geoff, Invada label.

La dernière découverte de Geoff Barrow (Portishead) est donc un trio désordonné de shoegaze excité, de velvet underground halluciné qui a pour mot d’ordre la saturation à l’état brut et qui hier, jouait à décibels rompus… Trop peut-être.

Kitsuné Maison en vrai #13 @La Maroquinerie


De cette soirée alléchante, Techniques suit et tire son épingle du jeux.
Ce groupe mélange, avec subtilité et décadence graciles, pop anglaise et rythmes houses si privilégiés des Djs de Chicago.

Kitsuné Maison en vrai #13 @La Maroquinerie

Leurs tempos contagieux, leur dynamisme éclectique, leur maitrise des mélodies sont irrésistibles sur scène où ils prennent une autre dimension. Leurs mélodies sont à la fois doucement fondantes et langoureusement acidulées, mixant des genres et les atmosphères en une belle cohérence mystérieuse. Définitivement Techniques, furieusement séduits.


Puis à 22h30, Guards déboule sur scène avec leur psycho pop rock hallucinatoire et jubilatoire.
Le groupe de Richie James Follin (ex The willowz), Loren Humphrey & Kaylie Church mélange l’énergie des années pop 70′, psychédéliquement rock, avec la soul rock des années 60 et la new wave des débuts des années 80 dans un anachronisme lumineux.

Kitsuné Maison en vrai #13 @La Maroquinerie
Guards, en live, se sont des excités audacieux, des fous furieux aux harmonies plurielles portées par la voix et l’imagination douce de Richie James Folllin. A la Maroquinerie, ils venaient présenter leur premier album sorti en février dernier, In Guards We trust, titre révélant leur grain de folie malicieux.

Ici, des riffs de guitare à l’envolée, des pulsations de batterie en farandole, et une voix capable de vous pénétrer et de déplacer les montagnes. Sur scène, ils distillent un feu sacré, habités par une modernité aux ciseaux, où les mélodies sont captivantes et les rythmes tendrement ulcérés comme sur Seven Line, Coming True, Nightmare, Ready To go.

Si leur album fait la part belle à une nostalgie aux rythmes enivrants, sur scène, la récréation euphorique est de mise avec des vagues de reverb massives, une voix mélancolique.
Leur rock prend alors une ampleur furieuse, un souffle viscéral sur scène, où à la force des guitares, ils dépeignent le monde avec une tempête d’harmonies captivantes et accrocheuses.

Leur alt-rock résonne et prend aux tripes. Leur musique carillonne dans votre cerveau avec des chœurs bouillonnants et des palpitations orgasmiques. Guards sur scène, c’est l’envie de danser sous les étoiles et de se laisser aller, respirer simplement. La force sauvage à l’état brut.

En résumé donc, les soirées Kitsuné Maison en vrai, ce sont des délices sonores qui subliment votre nuit et ouvrent sur d’autres horizons. La 13ème du nom ne dérogeait pas à la règle, loin de là.

Close