Close
La Playlist du mois #PlaylistNovembre

La Playlist du mois #PlaylistNovembre

Les mois se suivent mais ne se ressemblent.

Hier, encore, nous naviguions heureux et sereins. Aujourd’hui, nous faisons péniblement avec, en prenant sur nous, pour sourire et continuer à vivre. Hier encore, tout semblait insouciant, plein de bruits et de vie, aujourd’hui le silence happe dans son tourbillon sans fin. Hier, nous jouons, aujourd’hui il nous semble tout falloir réapprendre et surtout ne pas se laisser submerger.

Reprendre le cours de nos vies, en n’oubliant pas nos pertes, mais se souvenir des moments heureux, ceux que nous partageons autour de petits verres, en écoutant plus que de raison de la musique, pour oublier les coups de rage et les assauts contre notre liberté.
Dans ces moments-là, écouter des harmonies, rend plus fort. C’est le moment de ne rien lâcher, de resserrer les coudes entre nous tous, quels que soient notre origine, nos pertes, notre souffrance.

Hier encore, nous étions désinvoltes, aujourd’hui, ne changeons rien car nous ne savons de quoi sera fait demain. Nous savons seulement ce que nous ne voulons pas et ce que nous ne voulons plus. Serrons donc les dents et avançons dans les pas des 50 artistes sélectionnés dans cette playlist de Novembre, d’un mois qui aurait pu être beau, mais qui est simplement tout autre.
Noyons nous avec passion dans ces 50 titres qui donnent les émotions et la passion de continuer pour ceux tombés.
Cessons de regarder derrière notre épaule, et vivons éperdument, sans un regret.

La playlist

Prec1 / 5Suiv
Utiliser vos touches ← → (flèches) pour naviguer

La Playlist du mois #PlaylistNovembre

1- Kwami- Interplay : Un début de notes qui rappelle ceux d’Alt J mais dont la ressemblance s’arrête là, Kwami nous livre ici son premier titre à cheval entre une pop sombre et des harmonies aériennes crépitant de crépuscules délicats. Il est un nom à retenir furieusement.

2- Adiam – Desert Island : Un souffle lancinant aux assonances suaves et aux rythmes chauds, voici Adiam avec son premier titre Desert Island, extrait de son EP à venir. Chanteuse, compositrice originaire de Suède, elle hante d’un chant fébrile ses harmonies aux consonances RnB, aux éclats électro et aux rythmiques pop entremêlées de brises hip hop.

3- The Vernons – Keep On Dreaming : Une voix qui claque les coeurs en deux notes, sous des arabesques de batteries rageuses et des guitares langoureuses, avec des choeurs aux effluves rock mouillées dans des ponctuations bluesy, The Vernons, une merveille sombre et poignante, comme on en fait peu. Jonny Nyst (Guitare/Voix), James Nikko (guitare, chant, claviers) et Hugh Tait (basse et choeur) nous rappellent l’urgence de vivre.

4- Islandis – Home : Pop faussement légère qui colle des émotions douces à chaque recoin de notes, emportant sous des carpe diem qui réchauffent d’une rythmique enivrante menant à une délicate torpeur baignée de notes en forme de caresses, Islandis débarque et rien ne résiste à ce duo d’Indie pop originaire de Sydney.

5- J.Viewz – Don’t Pull Away ft Milosh : Voix de velours pour vagues délicates d’un rythme gorgé d’une sérénité suave qui apaise et emporte, voici J. Viewz qui fait équipe avec Milosh aka Rhye qui éclaire la piste de ses crépitements aux batteries douces et aux notes tamisées de sentiments, extrait de l’album de J.Viewz The DNA project.

6- CTM – Cézanne : Des vibrations singulières qui enserrent dans un écrin le chant atypique de CTM, en tissant un récit entêtant. Extrait de son album Suite For a Young Girl qui arrive le 22 janvier chez Tambourhinoceros. Cæcilie Trier, originaire de Copenhague n’a pas fini de nous enchanter.

7- Bay Ledges – Off U : Mêlant folk et vibrations électro, Bay Ledges livre des harmonies nostalgiques aux pulsations dansantes, plongeant dans son chant suave qui anime une pop aux rythmes soul qui claquent comme Mango sa dernière.

8- James Crooks – Naturally : Jongler avec les notes et les sentiments en des harmonies à la rythmique alt-pop, aux soubresauts électro floues, voici James Crooks qui offre un premier titre singulier , hanté de la voix éraillée et tendre de Paige IV.

9- Josin – Evaporation : Des frissons doux et des vagues à l’âme qui glissent sous un chant poignant et indélébile, Josin, de ses harmonies aux inspirations soul et aux notes à la fragilité poétique, marque les coeurs. Compositrice et chanteuse à l’élégance minimaliste, elle glisse son âme douce dans ses harmonies vaporeuses, à l’infinie force.

10- Sara Angelica – Run : Des caresses à la rythmique altière brodée d’un chant elliptique, voici Sara Angelica qui bouscule avec Run, produit par Pieces Of Juno. Ici, la force se conjugue tout en murmures et en rythme faussement apaisant pour cette artiste originaire de Norvège qui tisse ses harmonies en des arpèges à la profondeur aérienne et aux crépitements fébriles lancinants de toute beauté de son RnB électronica hybride et bouillant.

Prec1 / 5Suiv
Utiliser vos touches ← → (flèches) pour naviguer
Close