Close

Lanks – Knife and Spear

Tressant des récits, entrecroisant des ombres bordées de lumières, tutoyant des précipices poétiques, Lanks dévoile sa deuxième piste.

Ne lâchant pas sa manière bien à lui de construire des harmonies contrastées, lui, ce poète entêtant qui avait conquis notre cœur sur son premier titre Rise and Falls, revient à l’assaut des âmes avec Knife and Spear.

Sur cette dernière, il multiplie les infinis et les soubresauts, traçant des voies parallèles et singulières indélébiles, croisements de songes infinis. Fusionnant des textures subtiles dans des limbes énigmatiques, il hante les harmonies de sa belle voix et de ses paroles à la beauté étrange.

Ce mystérieux folk brasse alors des salves électro, mixant des respirations oniriques aux sentiments analogiques, déployant des envolées métaphoriques aux pays des ombres. La dualité chez Lanks est traduite tout en poème harmonique qui heurte et trouble. Aucun de ses tempos ne revient sur ses pas, ni ne se ressemble, multipliant alors les cadences évocatrices pour une toile narrative envoûtante.

Il semble fournir les teintes musicales à la phrase de St Saint-Exupéry : « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

Lanks - Knife and Spear

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close