Close
On y était : Hayden James @ Le Badaboum

On y était : Hayden James @ Le Badaboum

Avec fracas et groove tempétueux, Hayden James a conquis le Badaboum, sans aucun prélude. A 21h30, après la première partie rondement menée par Crayon qui a lui aussi tapé fort, Hayden entre dans le vif du sujet, avec un groove électrique qui charge les corps sans répit.

Beats puissants, pulsations électro qui claquent et rougeoient, le Badaboum a claqué de vibrations syncopées et de boucles clashant les corps lancés à toute berzingue sur la piste de danse géante qu’est devenu hier soir cette salle de concert du 11ème arrondissement.

Signé chez Future Classic, Hayden James enchaine les mouvements électro groovy, tissant des harmonies qui glissent des tapageurs arpèges, dans toutes ses cadences comme sur le beau Embrace, emportant dans une ivresse euphorique, sous ses oscillations aux frémissements explosifs.
Hayden James @ Le Badaboum

Maitre des tourbillons de notes qui consomment les coeurs, lorsqu’il entame Permission To Love qui gravite en notes fougueuses et puissantes, le public est déjà conquis par son sens du rythme, applaudissant même pendant.

Déchaînant la foule, lui pratique les crescendos en continu, sans jamais relâcher la pression ne serait-ce qu’une seconde, comme avec son remix de Disclosure, You & Me qui achève de conquérir les corps. Alternant des éclats de trap aux échos tortueux, et des ponctuations RnB soul volcanique, ses notes bousculent, lorsqu’il en accélère les cadences.

Syncopées, furieuses et vénéneuses, ses pulsations happent en des boucles folles qui ne laissent aucun échappatoire, cognant d’un rythme singulier, enflammant les corps qui se lâchent et fluctuent à l’unisson de ses battements torrentiels.

Puis, son remix d’ODESZASay My Name (feat. Zyra) claquant de refrains intempestifs « Dance, Dance, I Want to Dance With You », incite à continuer frénétiquement la danse commencée à son début de set. Lui, entremêle les consonances groovy RnB à une électro puissante, démultipliant les échos et les textures synthétiques, mettant le feu au Badaboum.

Ainsi, son remix de Duke Dumont, Ocean Drive continue de prendre les corps, avec fureur, sous les rythmes caressants d’une House sauvage qui mord les âmes.

Hayden James @ Le Badaboum
Alors Hayden James envoie valser les coeurs avec les pulsations orgasmiques de Something About You qui résonnent de 1001 rafales d’un groove tapageur, sensuel et puissant à la fois.

Lumière bleue et claque électro torsadée de ponctuations électriques fébriles, Hayden James manie avec force et intelligence les notes, noyant les corps, jusqu’à vous faire graviter ailleurs, loin, à 1000 lieues de là où vous êtes en réalité.

Merci Hayden James et Allo Floride pour cette folle nuit d’ivresse.

Close