Close
Mesita : XYXY

Mesita : XYXY

Mesita revient après son dernier EP et son album Here’s To Nowhere, avec un single lumineux XYXY aux teintes irisés et à la construction complexe, polyrythmique. Là, la délicatesse du piano irradie, quand la batterie suit, frénétiquement aérienne dans les interstices de la mélodie, où se glisse la voix floue de James.

Mesita, c’est James Cooley, 24 ans, audacieux musicien qui sait parfaitement jouer avec les batteries et les faire fusionner avec des synthés possédés, et une voix mélodieuse. Ses compositions sont un torrent de sensations, une tempête de notes, un tourbillon incandescent de mélodies où la résonance est délicate.

XYXY aborde la difficulté de grandir en se cachant « dans un placard », les désillusions qui l’accompagnent ainsi que toutes les luttes mentales qui en découlent.  Le résultat est lumineux, intense et agressif, avec une sensibilité accrue et une instrumentation tentaculaire qui comme à son habitude est captivante.

Le titre est téléchargeable, afin de pouvoir hanter votre Mp3. XYXY est issue de l’album à venir Future Proof, début 2013.

Ce titre vient après son très bel EP The Coyote qui est tout aussi lumineux, avec des échos, des sons brouillés et une voix entêtante. Ici, les symphonies sont légères et profondes, envoûtantes à souhait.

Son dernier album Here’s To Nowhere mêlait déjà cette douceur et des rythmes rapides dans une fusion tumultueuse. James Cooley est un artiste irrésistible qui gagne à être connu.

Il porte sa plume dans la blessure et met en musique les plaies, car « la blessure vit au fond du cœur » comme disait Virgile. Ici, elle enrichit la mélodie, furieusement.

Close