Close
Natalie Duncan : Sky Is Falling

Natalie Duncan : Sky Is Falling

Une voix de velours, une âme soul qui transperce ses compositions, voici Natalie Duncan, voix singulière qui est capable de vous faire chavirer en quelques notes seulement. La demoiselle a plusieurs cordes à son arc, car elle n’est pas seulement une chanteuse hors pair mais également une pianiste émérite. Vingt-trois ans seulement mais déjà une maturité à toute épreuve, elle a été découverte par le musicien Goldie, figure emblématique de la scène Drum And Bass et pose d’ailleurs sa voix sur son dernier single Freedom sorti début mars.

Son timbre bluesy est une arme suave, son univers une belle métaphore capiteuse aux consonances jazzy. Signée sur Verve Record, elle vient de sortir le clip de « Sky is falling« , premier titre de son album à venir, petite complainte déchirante, où piano et voix sont mélés. Auteur d’un EP de 3 titres dont deux reprises mémorables, celles de Grizzly Bear et des Rolling Stones, elle ne s’arrête pas là et sort un album Devil in Me le 16 juillet prochain, produit par Joe Henry (Ani DiFranco).

Ses chansons explorent la soul, exploitant les fêlures de l’âme humaine, la misère des sentiments humains l’inspire et elle ose souvent s’y mettre à nue, sans crainte. Entre Joan Osborne et Aretha Franklin, éclectique dans ses angles d’approche mais classique dans les sonorités qu’elle construit, le jazz n’est jamais très loin dans ses compositions. Entre chagrin et colère, elle détient le secret pour les transformer en mélodie, sa voix se pose rauque et érayée, la mélancolie déploie ses ailes : lumineux et intense.

Ecoutez donc son EP live :
[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/playlists/1540192″ params= »auto_play=false&show_artwork=true&color=ff7700″ width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]

Et regardez son dernier clip : Sky is Falling

Ainsi que Gimme Shelter :

Et last but not least, Devil In Me

Close