Close
On y était : Denai Moore au Pop Up du Label

On y était : Denai Moore au Pop Up du Label

Après une heure d’attente, une première partie calme et envoutante nous fait oublier le retard. Ils sont Canadiens, marrants et me font penser à la danoise Agnès Obel. Emilie & Ogden n’ont pas de violoncelle mais une harpe. Chignon serré, robe blanche et harpe entre les jambes, la chanteuse rousse a quelque chose de divin sur la scène du Pop Up et c’est sa voix.

Une vingtaine de minutes encore à attendre, il est plus de 22h et Denai Moore entre en seine avec son groupe.

I Swore et Blame font partie des premières chansons entrecoupées de problèmes techniques. Malgré les jambes lourdes et les yeux fatigués, Denai Moore nous fait vibrer avec ses airs mélodieux au croisement de la pop, de la soul, et de la folk.

Dans cette petite salle underground où l’acoustique est tout simplement superbe, sa voix porte son histoire et un mélange certain de diverses inspirations anglo-saxonnes (Flume, Bon Iver, Lauryn Hill,The XX, Adèle, Tame Impala, etc.).

Avec un public réceptif qui aurait sans doute aimé un peu plus d’interaction, le groupe est resté sérieux et peu dynamique dans un contexte intimiste qui se prêtait à une ambiance « comme à la maison ». Enfin bref, on en aurait voulu plus.

Close