Close

On y etait : The Lumineers @ Le Trabendo

En première partie de cette soirée du 14 novembre, une jolie petite découverte Hold Your Horses, qui ne vous fiez pas aux apparences est un peu française et aussi un peu américaine.
Eux, c’est Charles au chant et à la guitare, Florence à la batterie et au chant, Robin à la basse, Gregory se baladant à la batterie, et au chant, Gilles aux claviers et violon, Simon au violoncelle et Igor à la trompette, clarinette et tuba. En formation de 5, comme hier, ou de 7, ils proposent un petit coin de paradis convivial et joyeux.

Percutante, leur musique est une pop chaotiquement sympathique, bordélique à souhait, avec des mélodies aux instrumentations saturées, aux changement de rythmes syncopées et aux cordes délicates. Leur dernier EP Apocalypse est une bien jolie promesse qui mérite le détour et surtout l’écoute.

Leur style, une polyphonie pop lumineuse vous accroche au passage, et sur scène, ils achèvent de vous conquérir. D’ailleurs, ils seront en concert le 23 novembre à la Flèche d’Or.

Voici leurs anciens titres, histoire de vous remettre à la page :

Puis, viennent The Lumineers, petit groupe déjà très connu aux États-Unis, qui va je pense conquérir la France, voir le monde, sous peu. On avait déjà parlé de leur album et on les avait interviewés. En live, ils ne déçoivent pas, ils amènent leur Amérique natale avec eux, au son de leur folk roots irrésistible, crée pour le live.
The Lumineers, c’est Jeremy Fraites au chant et à la batterie, Neyla Pekarek au violoncelle et au chant, Ben Wahamaki à la basse et Stelth Ulvang aux claviers.

Si vous aviez envie d’une récréation bien méritée après votre travail, c’est ici qu’il fallait être. Généreux avec le public, il savent partager leur passion pour un folk crépitant. Assurant presque plus d’1H 40 de concert, ils ont chantés presque tous leurs titres agrémentés de quelques reprises dont une de Talking Heads, allant même jusqu’à se déplacer dans le foule, afin de jouer un de leur chanson.

Avec énergie et talent, ils remettent au goût du jour une certaine convivialité et sociabilité, celle qui cueille le temps présent, oubliant tout, en se délectant d’une petite bière. Longue vie à cette tribu fort sympathique qui vous offre un bon moment, un moment reposant où ne compte que la musique, et les rythmes endiablés.

Maniant savamment la douceur des ballades et l’énergie d’un folk survolté, encouragée par les plus que chaleureux applaudissements du public, leur musique est contagieuse. The Lumineers vous donnent envie pêle-mêle de folk intense, de grandes tablées et de retourner découvrir les grands paysages américains… Et surtout de glisser dans votre mp3 leur album, pour mieux supporter le métro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close