Close
Pitchfork 2013 – Jour 3

Pitchfork 2013 – Jour 3

Pitchfork 2013 – Troisième journée déjà pour ce marathon sonore auquel semble mener toutes les musiques. Le chemin vers la Grande Halle est devenue au cours de ces trois jours un pèlerinage doux, un réflexe addictif, une mécanique douce.

Ce 2 novembre, le line up est condensé, 13 artistes se succèdent. Malgré cela, une certaine tristesse, car c’est aussi le dernier jour pour ce Pitchfork 2013.

Alors de cette programmation au long cours, se dégage des merveilles et des prestations inoubliables, plurielles et haletantes. Tout ne fut pas de cette ampleur-là ce dernier jour, nous ne retiendrons que ces concerts attrape-coeur, ces instants indélébiles où le temps semble suspendu à ces artistes capables de transformer la cadence des pulsations cardiaques et de toucher nos veines avec leurs notes.

Prec1 / 8Suiv
Utiliser vos touches ← → (flèches) pour naviguer

Pegase se détache, féérie des sens

Pegase dans l’obscurité bleue semble un mirage. Des résonances souples, fugaces, une voix douce, une féérie enveloppante avec The Bad Side Of Love. Un murmure entêtant qui s’anime d’un chant souterrain et envoûtant, glissant sur la Halle du Pitchfork. Ici, la majesté des teintes apparaît en toute splendeur, mélodies irisées d’un tempo pop empli de mille échos infinis.

Pegase étincellera avec Without Reasons, et terminera avec une petite douceur incandescente, belle à souhait.

Second groupe français après Petit Fantôme, ils y ont brillé, au firmament de leur musique additive et poétique.
Pegase Pitchfork paris

Prec1 / 8Suiv
Utiliser vos touches ← → (flèches) pour naviguer
Close