Close

Pitchfork Paris 2014 – Jour 3

Pitchfork 2014 – On a rêvé depuis l’année dernière à ce festival, voulant qu’il recommence enfin.

Mais voici déjà le troisième et dernier jour de ce Pitchfork singulier qui fait la part belle aux artistes. Pèlerinage addictif donc vers la grande Halle de la Villette où ce samedi voit un défilé de pas moins de 13 artistes se succéder. Ce 1er novembre, le line up est condensé, voulu pluriel par le Pitchfork.

De cette programmation atypique, se dégage des respirations indélébiles et des prestations plus éphémères. Tout ne fut pas d’une même qualité, tous dans le public ne reconnaissent pas les mêmes concerts comme des moments clefs. Les avis divergent, les coeurs se partagent sur ce qui sera à ranger dans les plus beaux moments de cette édition 2014 ou non. Mais la musique, c’est cela, partager, discuter, vivre des moments ensemble, communier et se quereller.

Pour ce dernier jour, nous ne retiendrons que ce qui fut pour nous des concerts qui transforment vos coeurs en pulsations explosives et les corps en réceptacles de vibrations harmoniques majeures. On ne parlera pas de Foxygen, qui a fait une performance somme toute assez plate, ni de Kwamie Liv qui nous a paru bien en dessous de ses promesses, exception faite de son beau Comin Thru.

Au terme de cette édition 2014, nous avons notre classement et notre regret, celui, à la différence de l’édition 2013, de n’avoir vu aucun artiste français ou francophones se glisser dans ce line up d’artistes envoûtants, non par chauvinisme, mais bien car il y a des artistes qui avaient toute leur place à ce festival, comme Isaac Delusion, BRNS, Fakear ou Dorian and The Dawn Riders et Sauvage.

Le Pitchfork aux couleurs green et rose, a fait le show, un show électrisant qui laisse les coeurs rassasiés par autant de bonnes musiques que de belles rencontres.

Prec1 / 8Suiv
Utiliser vos touches ← → (flèches) pour naviguer

Tobias Jesso Jr, Folk « lenonien »TOBIAS-Pitchfork Paris 2014

Tobias JessoJR offre des accords doux et des fulgurances au piano. Ce jeune canadien au songwriting élégant et tendre, parle d’amour avec des harmonies qui possèdent des teintes romantiques, enlaçant les notes avec un exquis sens du rythme et un chant envoûtant.

Without You, True Love enchainent les coeurs à des mélodies classiques qui déchirent l’esprit de leurs notes taquines.

Prec1 / 8Suiv
Utiliser vos touches ← → (flèches) pour naviguer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close