Close
Pitchfork Paris Festival 2016 : un petit goût de paradis

Pitchfork Paris Festival 2016 : un petit goût de paradis

Chaque année, on attend patiemment le retour de ce festival hors norme, et chaque année, le Pitchfork Paris Festival revient avec un line-up aussi pointu qu’addictif pour faire le plein de musique indé envoûtante. Cette année encore, pour sa sixième édition, les réjouissances sont multiples et s’étalent sur plusieurs jours, en faisant la part belle aux artistes talentueux et éclectiques.

L’avant Pitchfork : L’avant-Garde Reine

Paris a quelque chose que les autres pays d’Europe n’ont pas, c’est le Pitchfork Music Festival. Pensé comme un festival en plusieurs temps qui met en lumière de jeunes artistes prometteurs comme ceux déjà un peu plus installés dans le paysage musical, Pitchfork fait des choix ambitieux.

Pour 2016, Pitchfork envahit Paris pour notre plus grand plaisir et organise un prélude à la Grande Halle de la Villette avec l’arrêt obligé dans le 11ème arrondissement : l’Avant-Garde. Prenant place dans ce quartier de noctambules et d’amoureux de la musique, P4KParis dévoile une programmation à faire pâlir d’envie les autres festivals, avec de nombreux artistes, nouveaux venus sur la scène musicale, qui joueront leur première date en France.

Le 25 et 26 octobre, sur 2 jours, 7 salles : 42 groupes se succéderont pour vous abreuver d’harmonies enchanteresses avec comme seul but : le partage et la découverte, de 19h à 0h00.

Au Café de la Danse, au Badaboum, à la Mécanique Ondulatoire, à La Loge, au Café de la Presse, au Supersonic et au Pop-Up du Label, les corps danseront sur les notes ardentes de ces 42 groupes.

Le 25 octobre :
Au Café de la Danse : Vous pourrez y voir le talentueux Krrum, le tempétueux Loyle Carner et la douce Frances.
Au Pop – Up du Label : Il ne faudra point manquer la pop électro de Cleopold, protégé de Chet Faker, tout comme la pop aux intonations funky d’Alfie Connor, et la soulful Connie Constance.
Au Supersonic : Un détour obligé s’impose pour voir enfin en live Klangstof, SMerz et Alex Cameron
Au Badaboum : Ce seront Dagny, l’irrésistible Mabel et les acidulés Fickle Friends qu’il faudra aller voir.
Au Café de la Presse : Manast LL’, l’envoûtant Kweku Collins et la princesse Jones à ne surtout pas manquer.
A la Mécanique ondulatoire : Get Inuit, Hoops, Anteros.
A La Loge : Faroe, Cameron A.G. & Okay Kaya.

Le pass 1 jour 

Le 26 octobre :
Ne ratez pas au Badaboum : l’immanquable Skott, l’entêtant Jordan Rakei, ni le groovy Fhin au Supersonic, ni même Anna Of The North à la Loge ou bien encore Beaty Heart au Pop-Up du Label.
Le pass 1 jour 

Le#P4kParis : Direction la Grande Halle pour le Main Event : le 27- 28 -29 octobre

Refouler la Grande Halle de La Villette dans le cadre du Pitchfork Music Festival Paris est une chose à faire et à refaire pour avoir un bouquet d’harmonies qui font du bien au moral et aux corps.
Les souvenirs que l’on a des éditions précédentes restent comme ceux d’avoir vu Movement et Deerhunter sur la Scène rose, ou Beach House et Run The Jewels l’année dernière, mettrent le feu à la Villette en un live inoubliable.

Dès le premier jour, un florilège d’artistes comme si il en pleuvait avec Nick Murphy, DJ Shadow, Mount Kimbie, Floating Points, Suuns, Parquet Courts , Avelio ou bien encore Aldous RH.
Le 28 octobre : Moderat, Bat For Lashes, Todd Terje x The Olsens, Explosions in The Sky, Flavien Berger, Porches, C.Duncan, Brandt Brauer Frick mettront le feu à la Grande Halle.

Enfin le 29 octobre : M.I.A, Daphni, Tale Of Us, Motor City Drum Ensemble, Minor Victories, Acid Arab, Shame, Abra, Whitney, Joey Purp et Bonzai termineront le bal pharaonique du P4KParis.

Sur place, de nombreuses animations s’y dérouleront, avec un espace conçu pour des déambulations mutines, pour réveiller vos papilles gustatives ou vos envies de shopping arty sur la mezzanine de la Grande Halle, aux deux scènes rose et verte.
Ne ratez pas, par exemple, le Disquaire Ephémère Greenroom : plus de 500 vinyles mis à disposition gratuitement avec 60 secondes pour trouver vos perles rares, au travers d’une sélection addictive, celle réalisée par le CEO de Pitchfork Ryan Shreiber, Super!, Radio Nova ou encore A Nous Paris. Après cela, la pratique du digging n’aura plus de secret pour vous.

Enfin, si l’énergie ne vous fait pas défaut, n’oubliez pas d’aller faire un tour aux After Parties conçues avec l’aide de Red Bull Music Academy -RBMA qui se dérouleront au Trabendo les 27 et 28 octobre, autre lieu incontournable du rituel.

Vivement le 25 octobre !

http://pitchforkmusicfestival.fr/tickets/

Close