Close

Playlist Avril 2013

«Mieux vaut un instant en avril que tout un long mois en automne.» PM vous en offre 25, 25 moments intenses à déguster sans modération. Il faut dire que ce mois d’avril a été mouvementé en révélations, « parts d’ombre », célébrations et mauvais temps. Alors pour réchauffer les cœurs et nourrir les esprits, on vous a concocté une playlist haute en couleurs pour creuser le ciel. Aux Armes, Aux mélodies, à la vie.

1- Eric Lau feat Rahel – EverytimeEric Lau est un dj producteur anglais qui, après son EP The mission, prépare son album One Of Many. Everytime est le premier single versatile et chaude, la piste annonce que du bon. naviguant entre hop hop et R@B, ici la soul est douce et teintée de R1B

2- DEJA – Still Falling : Derrière DEJA se cache un duo australien de pop futuriste, fusion de digital et d’organique.  Still Falling est la première piste de leur EP à venir pour ses jeunes producteurs à la créativité toute éclectique de pop cristalline aux échos dansants.

3- The Phoenix Foundation – Modern Rock : groupe psychédélique de Nouvelle-Zélande, The Phoenix Foundation ont la pop douce mélangée de groove inspiré des années 60’70’ comme leur album Fandango en témoigne. La mélancolie en sus.

4- Alina Baraz – Art of Persuasion (Remix Ft. M.i) : M.I est un producteur compositeur américain, il travaille à son prochain album Pushing Keyes, mais en attendant il remixe Alina Baraz. Art of Persuasion est puissant, fusionnant la voix profonde d’Alina aux cadences lentes et envoûtantes. Originaire de Cleveland, elle est aussi un talent à suivre.

5- I’lls – Plans Only Drawn. I’lls, prononcez Isles. Originaires de Melbourne, leur électronica pop indie est contagieuse. Dan Rutman (guitare), Hamish Mitchell (claviers) et Simon Lam (Voix et batterie) font des mélodies douces aux voix éthérées, petit puzzle symphonique où les percussions s’imbriquent dans des paysages délicats. Leur premier EP, A Warm Reception, sera disponible le 21 mai via Yes Please Records.

6- Soft Cat – Liminal : Des harmonies douces, une orchestration épique et intimiste qui s’enclenche au son des voix enivrantes. Soft Cat fait de la folk pop lumineuse avec un brin de mélancolie. Liminal semble être un hymne aux moments d’incertitude où rien ne semble arriver ou accompli. Elle est le premier single de leur album Lost No labor à paraître.

7- Fielded – Eve of a New Moon : De la pop post apocalyptique comme Fielded décrit sa musique. Eve Of A New Moon est une ballade pop où la voix de Lindsay Growl presque a capella conquiert l’espace et le temps. Extrait de Ninety Thirty Thirty la profondeur des harmonies épousent celle de la voix de Lindsay. Ici le saxo éveille, la guitare et la basse sont tortueuses.

8- BLACK MILK – Sunday’s Best / Monday’s Worst : Hip hop gospel à l’énergie dévastatrice, Black Milk, originaire de Détroit, est groovy et soul. Il vient de sortir un album excellent Synth or Soul. De la soul vintage avec du hip hop expérimental aux flots explosifs et aux harmonies chaudes. Synday’s Best est le premier extrait de son nouvel album à venir Album of the Year, où il fait appel à la nouvelle scène de Détroit.

9- Andy Allo – Yellow Gold : Andy Allo dévoile sa nouvelle piste, avant-goût à un troisième album. Cette chanteuse camerounaise, qui a collaboré avec Prince, a le funk contagieux. Sa voix puissante porte des harmonies qui groovent intensément. La libération de la femme en toile de fond et des beats en farandole, elle est tout simplement irrésistible.

10- DJ White Lotus Nas x Mac Miller – The World Is Yours (White Lotus Kool Aid & Frozen Pizza Mashup) : Prenez un Dj élevé dans le hip hop, Dj White Lotus, écoutez ces remixes et ces mashups. Celui-là, The World Is Yours, est une petite merveille des sens, hip hop explosif aux samples décalés et incandescents : collage à l’éclectisme séducteur.

11- Young Fathers – I Heard : Anticon, 11 juin, Tape two, Retenez bien ces trois infos, elles sont capitales.  Young Fathers débarque prochainement avec son album. YF fait de la soul profonde gorgée de beats électro tassés, mêlée a un flow singulier et à un rythme hypnotique aux échos répétitifs et infinis. Leurs harmonies collent à la peau et leur mélancolie sombre est lumineuse. Kayus Bankole, Graham Hastings, Alloysious Massaquoi sont décidément des poètes insolents à l’élégance toute majestueuse.

12- FXXXYBLNT – Sleep Of The Lovers : des mélodies en échos, un R&B expérimental, des voix planantes qui sont autant d’appels à une transe douce possédant la sensibilité à fleur de peau. FXXXYBLNT aka Filipo est un magicien des beats, il produit une musique électro qui est une véritable caresse de beats et se caractérise par une pure souplesse des mélodies. Sleep Of The Lovers est sa seconde piste orgasmique où le rythme est donné par les samples du chant de Sanna Hartfield tiré de Hurt Me too.

13- Law Holt – Hustle : Derrière Law Holt, se cache Lauren Holt à la voix profonde et versatile. Issu du même studio que Youth Fathers, Law Holt mélange les basses groovy et les chants en puzzle. Son premier single est addictif. Pop piquante, c’est une parfaite introduction surréaliste à son talent. Peu d’infos sur elle, si ce n’est qu’elle offre des bouquets de pulsations sur son soundcloud. A suivre donc.

14- Beach Skulls – Meet Me at the Beach House : Une extase de pop, un je-ne-sais-quoi de Vampire Weekend mixé à Harting … Un souffle de guitare euphorisant, des douceurs vocales, Beach Skulls est une tempête à suivre, un ouragan à poursuivre. Après deux EP, the Brooklyn Jive, Beneath The waves, leur surf rock aux échos tempétueux et addictifs se déploie ici en toute liberté.

15- Something – Lo; Behold : Something est la nouvelle identité d’Oliver Catt, précédemment Fantasy Rainbow. Lo; Behold est la première piste de son nouvel album WHAT, douceur de mélodies où le gazeux et le vaporeux se conjuguent à la beauté des chants délicats. Son folk expérimentale a l’ADN tout alternatif et contagieux.

16-Soulmates Never Die – Love Me like a Comic Book : Derrière ce nom intrigant, Soulmates Never Die, se cache un chanteur compositeur qui a le coeur doux et les mélodies à la mélancolie baignée d’humour dévastateur. Après sa première piste déjà excellente, The Poor Bastard, McCarthy dévoile Love Me like a comic book, un conte d’amour singulier livré sous forme d’un folk ambré et fou, aux batteries murmurants et aux chants nimbés d’alcool noyé sous une lo-fi délirante et espiègle. Bienvenue dans son univers poétiquement déjanté.

17- Chester Watson feat. Elkka – Phantom (prod Sammsonite & Stricknine) : Chester Watson, 19 ans et un hip hop faussement serein dont on avait déjà parlé. Sa première mixtape est téléchargeable ici. Sur cette piste, il fait équipe avec Elkka qui donne un son encore plus cinématographique à Phantom.

18- Aaradhna – Wake Up : Un titre qui porte bien son nom et une voix singulière, vintage, celle d’Aaradhana, qui éclaire les harmonies d’une douceur capiteuse. Premier titre pour cette chanteuse compositrice de Nouvelle-Zélande a l’âme soul qui mélange de ses mélodies Calvin Richardson et The Temptations avec Jodeci. Cette inconnue vient d’être signée chez Republic Records, la voici à découvrir ici, telle une bulle sonore des années 60′.

19-Pale vV – Two Wrongs : Pale vV est un artiste que l’on aime beaucoup ici. Promenade sonore longeant les rêves, à la profondeur sereine, les tempos sont intenses et l’addiction instinctive. Two Wrongs est une langoureuse mélodie qui reste dans la tête comme un fantasme inachevé. Après Gold et Too much déjà présent dans la playlist de Mars, Pale vV a décidément une cadence irrésistiblement belle.

20- Josef Salvat – Husler : Josef est apparu avec un premier titre follement singulier et hypnotique This Life dont on avait déjà parlé. Sa voix sensuelle revient sur ce titre pop ténébreusement délicat, des pianos en envolés sur des désirs multiples. Lui prépare son premier album que l’on attend avec une impatience fougueuse irrépressible. Cet incorrigible poète a un ton libre et beau, dangereux à souhait.

21 Marco Polo feat. Tragedy, Lil Fame (of. M.O.P.), Adrian Younge & The Delfonics – Stand Up (Remix) : Marco Polo revient. Quelques titres ont déjà été dévoilé dont l’excellent G.U.R.U. Celui-ci est le dernier en date, extrait de son album merveilleux à venir, Newport Authority 2. En attendant cet album explosif aux beats qui vous rappellent que vous êtes vivant, il semble marteler “Hip-Hop is definitely not dead »  : il est même intensément en vie.

22- Post Louis – Oldsmobile : Post Louis est un nouveau duo, originaire de Londres. La première piste Oldmobile est une mélodie dépouillée où guitare et voix douce féminine s’allient. Leur musique est une exaltation délicate au cœur acoustique touchant où les harmonies intimistes sont hantées d’échos de sirènes électro, délicatement enivrants. Leur histoire est encore à écrire, fragile et belle avec puissance.

23- Sivu – Bodies : Sivu, un nom à retenir, un artiste à chérir, des harmonies uniques et une richesse des mélodies qui frise la perfection délicieuse. Sivu achève là de nous conquérir, en fendant votre âme à l’écoute des chœurs qui vous font succomber. Lo-fi à la cadence émotive, Sivu est un astre lunaire hypnotique sur lequel Charlie Andrew, le producteur d’Alt-J, veille.  3 pistes déjà, trois respirations qui irradient et touchent magnifiquement.

24- Baths – IronWorks : Le 28 mai sort le second album de Baths, Obsidian, chez Anticon. Après Cerulean, les harmonies dans la clarté des émotions, inspirés par le sombre qu’il habille d’une lumière envoûtante. Des mélodies chavirantes comme Ironworks aux paroles virtuoses, son désir est peint à l’encre indélébile, proche des étoiles. Will Wiesenfeld, 21 ans, se confesse à la lueur d’harmonies animales passionnées.

25- Lianne La Havas – Elusive Flako Remix : La voix de Lianne La Havas appelle à la léviation intense. Sur le remix de Flako, Lianne prend une dimension cosmique bercée par les beats électro et le tempo sensuel de folk soul doux. Son premier album Is your love big enough est sorti.

pochette playlist avril 2013 pausemusicale.com

Close