Close
Playlist de Décembre 2013

Playlist de Décembre 2013

Avec Noël passé et le jour de l’an arrivant, on a voulu nous faire croire que tout était sous contrôle, arranger pour que rien ne dépasse, histoire de ne pas gâcher la consommation des fêtes et la fausse opulence. Pourtant les plaies sont encore là, tapies dans l’ombre des sapins, tels des fèves du quotidien.

Passé l’effet « fêtes », le vacarme du monde continue, les écarts se creusent, les espoirs s’écartent quelquefois. Pourtant, ces mêmes espoirs semblent bien réels quand une musique vous prend aux tripes, quand des harmonies vous cueillent, cultivant les émotions, transmettant des sentiments.

Décembre finissant, place au 25 artistes de cette playlist qui illuminent le temps des uns, les sentiments des autres. « L’art doit consoler le perturbé et perturber le confort », entre, l’infini des possibilités sous les harmonies singulières de ces musiciens.

1 – Southern – World Don’t Shine : Un frère, une sœur Thom et Lucy Southern avec Jack Prince, Kevin Mooney et des mélodies qui brassent en quelques notes du folk blues et de la pop. Ici, l’Irlande montre toute sa force douce qui conquiert intensément avec Southern.

2 – Snowmine – Columbus : L’espace comme si il était infini et résonnait d’échos du passé, d’étincelles de l’avenir et des sentiments du présent, voici Snowmine. Un souffle enivrant de pop psychédélique soutenu par le chant suave qui entraine. Le quintet s’apprête à sortir son premier LP Dialects le 2 avril et déjà résonne « All this time when you read my mind, You read my mind, All those thoughts that I knew you’d find, I hid between the lines ».

3 – Sidewalk Chalk – There She Goes : Un orage qui crépite de groove en fusion, entre soul, hip hop et jazz, ce collectif de 8 artistes s’apprête à sortir son premier album Leaves, le 25 février prochain. On sera au rendez-vous.

4 – The Zolas – INVISIBLE : Un chant suave ébréchée , des mélodies qui craquent, pétillent et fusionnent comme pour mieux infuser les rêves et coucher les doutes, sous une pop rock inébranlable qui se métamorphose sous des accords versatiles. Zachary Gray (chant, guitare) et Tom Dobrzanski (chant, piano) rugissent avec poésie sous le nom de The Zolas.

5 – GOOD GIRL & THE BAD TIMES – Cute When I Cry : Derrière Good Girl et The Bad Times se cachent une sœur et un frère originaires de Londres, qui sortent leur premier EP mélangeant intemporalité à présent, douceur et cadences blues sous une pop douce.

6 – MED & Blu – Peroxide ft. Dam-Funk (Prod. by Madlib) : Un flow armant les notes qui déroulent leur armature vorace avec des notes enflammées, voici Med & Blu qui s’apprêtent à sortir leur second EP The Buzz, brassant les genres, mixant les ambiances hip hop, groove et électro avec classe et talent. Sur The Buzz, des featuring essentiels avec Mayer Hawthorne, Dam-Funk, le tout produit par Madlib : 8 pistes qui tabassent.

7 – Py Swimming – Slow : Py, une voix oscillant entre soul, blues livrant une pop aérienne fondante qui navigue entre différentes eaux mixant de sa voix plusieurs univers artistiques qui dévoile des teintes tourmentées en cadences intrépides. Elle prépare son album avec des artistes comme George FitzGerald, Throwing Snow, Lapalux, Breton et Damu.

8 – Ezra Vine – Celeste : Une prémonition douce, celle d’un folk qui embrase de sa voix et de ses cadences, brassant les harmonies comme des mondes en fusion, la nouvelle Zélande est une petite étoile filante, Ezra Vine un troubadour pop folk irriguant des ses harmonies les espoirs.

9 – Stats – 2Minds : Minimalisme des cadences, maximalisme des effets, le rythme happant les esprits, chavirant les cœurs, leur pop a un goût singulier de rock anglais et une poésie de l’urgence contemporaine et évanescente. Un coup de cœur immense pour Stats.

10 – Sean O’neill – A good Dream : De la folk indie douce qui cueille avec des mouvements discrets comme poussés délicatement par la voix du Sean O’neill, cadencés de songes, bulles de pensées qui arrivent sous la forme d’un EP Moving In time, sous-titre du monde actuel ?

11 – WU TANG CLAN – C.R.E.A.M (phoniks Remix) : Groove mêlant hip hop du Wu-Tang aux cadences de Phoniks, beat maker de NY. Le résultat : du lourd avec des explosions de rythmes qui donnent envie de balancer les têtes et les pieds furieusement.

12 – Phantogram – Fall In Love : Du groove électro et une voix pop douce pour ce duo excentrique qui chaloupe les notes avec son Fall In Love, extrait de leur album Voices qui sortira le 18 février prochain. Josh Carter et Sarah Barthel mixent les synthés, l’organique à l’électronique, sans jamais se perdre dans leurs rythmes chauds. Le titre est en téléchargement ici.

13 – Pollimer – Summer Nights : Un souffle lancinant soutenu par un chant qui glisse et évapore les plaies, pansant les blessures, indie pop aux effluves électro douces, Pollimer vous promet de douces nuits que l’on souhaite interminables à cet artiste chanteur et producteur,Sam Smyers.

14 – Dessert – You’re Welcome : On vous avait parlé de leur second single, voici leur premier qui mixe les horizons jusqu’à les faire se chevaucher intensément, lancinant trio aux harmonies brouillées des délices du temps, pop électro lo-fi irrésistible.

15 – Jimblah – Brotherman : Une voix, un flow et des explosions de sentiments comme s’il en pleuvait, voici Jimblah, la nouvelle signature de l’excellent label australien Elefant Traks qui irise le monde de son hip hop touchant et explosivement bon. Le premier album Phoenix de ce producteur, Mc, chanteur est tout aussi excellent.

16 – Fatima – Black Dough (Prod. Flako) : Soul électro qui coulisse et séduit, Flako construit des mélodies, y apposant des voix colorant de chaudes vagues d’harmonies soul les mélodies. Plus qu’un beatmaker, il est un jongleur de cadences.

17 – Case Work – Dancing Shadows : Pop surfant sur une lancinante mélodie, Chandler Strang fait une musique qui flotte sur de nuageuses notes et enlace tendrement avec les guitares et les synthés aux rythmes scandés du chant de Chandler un peu REMien.

18 – Tensnake – Love Sublime feat. Nile Rodgers and Fiora : Du funk électro qui balance une saveur délicate de rythmes, Tensnake se prépare à sortir son album Flow le 7 mars prochain, tropical groove intemporel avec l’aide sur Love Sublime de Nile Rodgers et Fiora.

19 – Gang Colours – In your city : Extrait de leur album du même nom, Gang Colours mélange la pop à de l’électro douce, portée par un chant versatile qui touche délicatement et emporte doucement sous des cadences lunatiques arpentant les esprits.

20 – Step Brothers – Step Masters : Rhymesayers présente son nouveau duo, faites place à Step Brothers. Hip hop sombre, ce duo est formé de deux monstres sacrés : Evidence et Alchemist qui trouvent là le parfait équilibre rap, entre punchlines et ombres de rythmes lourds sur des flows old school enivrants. Leur album Lord Steppington de 14 titres arrive le 21 janvier prochain, préparez-vous.

21 – Giga Herbs – Solaris : Guitares en panaches, synthés rageurs avec une batterie somptueuse, leur psychédélisme lancinant emporte et leurs mélodies décalées touchent. Voici Giga Herbs, quatuor d’alt-pop lunatique qui s’impose avec Solaris tiré de leur album en téléchargement gratuit qui séduit intensément

22 – Murs 316 – Christmas Rules Everything Around Me : Un hip hop spécial Noël qui souligne les paradoxes des temps présents, Murs 316 a de quoi vous conquérir avec un flow énergique et des mélodies qui tapent aux carreaux des fêtes.

23 – Batman Park – Gardenings : Une lo-fi folk qui bouscule et happe avec des effluves rock chamboulant les sens de son chant qui dompte. Batman Park est une splendeur. Originaires d’Australie, ils sont un bonheur de mélodies à part qui cadence vos nuits et vos jours.

24 – Made In Heights – Murakami : Cadencer le monde et l’iriser de métaphores aux rythmes glissant les uns sur les autres, caresses des rêves, éclosion des sens, voici Made In Heigts cultivant le singulier sous des cascades des rythmes satinés, parcourant le monde de leur étrangeté merveilleuse de pop fiction extrait de leur album en téléchargement gratuit. Merveille.

25 – Daniel Wilson – Will You : Une voix capable de tout, dans la lignée de Sohn dans les mouvements aériens contenant une part d’ombre et de mélancolie enlaçant tendrement les harmonies organiques, voici Daniel Wilson qui berce le monde de sa musique hybride entre électro pop et indie soul au grand cœur. Son premier est à sortir prochainement sur Zap Records déconstruisant le monde pour mieux l’embellir.

Close