Close
Playlist de Janvier 2014

Playlist de Janvier 2014

Il y aurait beaucoup à dire de ce mois de janvier, désormais derrière nous, qui a fait la part belle aux désillusions et aux coalitions haineuses. On pourrait rappeler que dans ce beau pays, flotte en ce moment, un sale air, une vieille rengaine à peine masquée qui fait penser aux heures sombres d’une bien étrange défaite.

Face à ce mois de janvier tombé sous le coup des brèches multiples et des assauts répétés qui fleurissent ici et là, on a sélectionné 26 titres. 26 pistes qui a leur manière disent que la différence, la singularité, la créativité comptent et illuminent de leur essence même ce bien triste monde.

Alors ces artistes de tous les horizons ne promettent pas de miracles avec leurs mélodies, simplement proposent une certaine idée du monde qui prend les âmes de chacun et s’adressent à tous.

Comme René Char le disait, « afin que le mal demeure sans relève, j’ai étouffé ses engagements. J’ai effacé son chiffre de la gaucherie de mon étrave. J’ai répliqué aux coups. »
Révoltons-nous en musique, ils s’habitueront.

Bonne écoute donc et belles découvertes.

1. De Robert & The Half Truths – I’m tryin : Un petit gospel comme intro qui invite à prendre la vie du bon côté, avec des voix belles. De Robert & The Half Truths ont un premier album de pistes soul qui laissent sur le pavé, simplement et humblement. Voici l’intro, du même titre que leur album, le Tennesse est là, la soul vintage aussi.

2. Mahaut Mondino – Voodoo Me
: Une voix soul qui passe par le blues, la pop et réchauffe le fond de l’air de ses mélodies claquant de plein fouet. Voici Mahaut Mondino, singulière chanteuse originaire de … Paris qui séduit avec ses douces harmonies cachées dans les recoins des tempos qui coulissent et mutent.

3. Cam’ron & A-Trak – Humphrey : Prenez Mr Camron aka Cameron Giles, rajoutez y A-Trak, et vous aurez une piste hip hop groovy aux effluves disco soul qui égratigne et conquiert. Des vagues chavirantes donc pour cette piste produite par A-Trak et Party Supplies, et un EP qui s’annonce foutrement bon Federal Reserve à venir bientôt.

4. Cari CariWhite line Fever : Arpenter les floues et les teintes pastelles auréolés d’une obscurité délicate qui s’y glisse en ombres telle la guitare et y distille de la mélancolie par bribes, sous le chant des deux âmes qui composent ce duo étrange. Stephanie Widmer (chant, batterie) etAlexander Köck (chant, Guitare, Synthétiseurs) se préparent à sortir leur premier EP Amerippindunkler.

5. Liphemra – Bloodwork ft. Med : Mélodie sombre et tempo singulier totalement additif pour Liphemra. Sur Bloodwork, le chant baroque rencontre le flow de Med pour un chaotique instant de grâce. Rageuse mélodie qui brasse des désirs contraires et les unit à la perfection, sous son slogan « I do whatever I want ».

6. Twin CavernsUndiscover
: Duo australien formé de Louise Millar et de Michael Macias, leur pop est planante, rythmée par les voix douces et leur dialogue mêlant des souffles électroniques à des respirations acoustiques. Ici, une touche de nostalgie saupoudre le tout et emporte infiniment sous des teintes chaudes et des textures entêtantes.

7. Gold Spectacles – Steal You Away
: Des tempos chavirants et une voix qui vous attrape sous les vagues des notes qui dénotent des fusions singulières de pop alternative. La batterie et la basse s’allient pour vous séduire intensément avec ce duo de deux compositeurs chanteurs originaires de Londres dont on n’a pas fini de parler. On attend leur EP avec impatience tant on les aime.

8. Mick Jenkins – Martyrs :
Du hip hop tendrement doux avec un flow qui frappe doucement mais profondément sous des rythmes lents sur une production de On Gaud. Martyrs est le second single de The Waters qui arrive bientôt. Reste Trees & Truths, son précédent opus, téléchargeable ici .

9. Outlands – Chrome : De flow en crépitations et en murmures, voici Outlands qui s’apprête à sortir son premier album Love Is As Cold as Death chez LebensStrasse Records. La sensualité trouble, les notes en harmonies voilées et le souffle irisé, Outlands est un groupe surprenant à la beauté folle qui possède l’art des mélodies suaves.

10. Hayden Arp – Horses : Des sentiments en boucles électro, un chant qui pénètre le cœur sans contraintes. Une âme qui se dévoile et distille ses émotions avec force, sous des harmonies brouillées qui se chevauchent et mettent en lumière l’art d’un récit intime, un souffle aimant. La musique des tripes dans une poésie sombre et intense, voici Hayden Arp.

11. Bokka – Town Of Strangers : Bokka, un nom exotique pour un groupe venu de Pologne. Extrait de leur premier album Town of Strangers, il amène des ponctuations sibyllines sous des chants hantés de chœurs. Des harmonies en crescendo et une orchestration entre l’épique et l’intimiste, leur mélodie Town Of Strangers chavire tout simplement.

12. Amin Payne – Jay Dee – Don’t Stop Feat. Frank
: Amin Payne rend hommage à J Dilla, créant un hip hop portée par des synthés futur funk. Ce producteur Dj australien est signé chez Cascade Records. Son Don’t stop gravite dans des nuageuses mélodies au hip hop tendre qui donne l’envie de danser.

13. Atella – The Monster : Atella est un trio norvégien composé de Johannes Hallanger, Kristiane Eldnes et Magnus Lauritzen. De quelques notes, ils vous emmènent ailleurs avec leur dream pop où les synthés déroulent les notes appuyées par le chant de Kristiane Eldnes. Là, la subtilité dans les chœurs et les demis-teintes sont légion dans leurs sentiments profonds. Signé chez Eskimo Recordings, leur premier EP vient de sortir avec les excellents remixs de Stubborn Heart et Xinobi.

14. Atlanter – Tree Song : Atlanter est un groupe norvégien de toute beauté. Leur Tree song est psychédéliquement envoûtant. Eux naviguent entre rock, indie folk et jazz soul comme leur merveilleux album Vidde le prouve. Un groove planant en harmonies plurielles et une approche singulière et entêtante de la musique pour ce quatuor aux rêves beaux et versatiles. Merci Jens Carelius, Arild Hammerø, Morten Kvam et Jonas Barsen Johnsen aka Atlanter.

15.
Opus Orange Balance : Opus Orange arrive avec des lancinantes mélodies et une mélancolie douce envahit la piste hantée de percussions et de basses poétiques. Quant à la voix de Paul Bessenbacher, elle promet une étreinte indie pop langoureuse. Opus Orange crée une véritable addiction. Cela tombe bien l’EP arrive le 11 février prochain.

16. Rook Milo – Outland
:
Douceurs de R&B sombres infusées dans des mélodies électro à l’horizon infini. Outland est habitée par la voix puissamment douce de Rook Milo, originaire de Vancouver. Outland résonne et invite à la tendresse comme Rhodes ou Sohn. Du bon du grand que l’on suit avec attention.

17. Mo Kolours – Mike Black : Mo Kolours est un chanteur, producteur, percussionniste qui joue avec la mélancolie et les émotions les traduisant dans ses pistes. Entremêlant soul, électro et pop, Mike Black module, transgresse et happe sous la versatilité et les ponctuations qui percutent, contrastant avec sa voix. Après 3 EP, le voici avec ce single qui annonce enfin son album qui arrive le 24 mars prochain. La créativité sans limite.

18. Sylvan Esso – Coffee : Sylvan Esso était entré dans notre playlist de septembre 2013 avec Miami. Ici, Amelia Randall Meath et Nicholas Sanborn reviennent avec Coffee. Là, la même poésie pop envoûtante où les rythmes électro organiques de Nicholas fusionnent avec la voix d’Amelia Meath pour un orgasmique tour d’horizon. Coffee sort le 25 mars prochain. Des rêves acryliques et des besoins de nature chavirant, pour ces contes irréels qui conquièrent.

19. Elliot Moss – Big Bad Wolf* : Si la vie peut quelquefois manquer de douceurs, Elliot Moss vous l’offre sous forme de mélodies sobrement douces et irrévérencieuses. Sa voix caresse tandis que ses harmonies troublent. Big Bad Wolf est tiré de son premier album Highspeeds. Ce chanteur multi-instrumentiste et producteur de talent n’a que 19 ans…

20. Theophilus London & Kanye West – Do Girls : Deux monstres sacrés qui se rencontrent, ça donne Do Girls, aux vibrations singulières soulignées d’un flow qui attrape. La piste arrive fin février- début mars et fera partie de L’EP Lovers Holiday II. A vos marques prêt !

21. NineTails – Radiant Hex : De la pop irisée d’un R&B alternatif qui trotte dans la tête intensément, voici Radiant Hex, attraction mélodique du groupe Ninetails, originaire de Liverpool, irrésistible. Une intelligence dans la construction, des passions contrastées dans la piste et une identité merveilleuse, leur EP de six titres Quiet Confidence arrive bientôt. Après leur premier EP Slept and Did Not Sleep, leur musique mutante est belle, leur gravité infinie et pétillante.

22. Illyinpipes – Grasshopper* : Indie pop électronique qui bat de mille manières grâce au chant délicat qui arrime aux rêves et nous plonge dans un conte. Illyinpipes, groupe originaire de Toronto, vous donne une occasion d’évasion, alors laissez-vous portez par leurs harmonies et abandonnez vos angoisses. La piste est téléchargeable ici.

23. Jean Deaux – Find U – prod Sampha : Jean Deaux n’est pas une inconnue, puisqu’elle avait posé sa voix sur un titre des merveilleux Glass Animals. Ici, elle revient sur une production de notre cher Sampha. A eux deux, ils construisent une mélodie pop singulière qui bat comme une veine, amenant l’oxygène nécessaire à notre survie, avec des touches électro jazz qui éveillent et captivent.

24. Weaves – Crumble : Une envie d’harmonies décalées, de mélodies brouillées, amenant avec elles des ailleurs troublants ? Jasmyn Burke, Morgan Waters, Spencer Cole, Zach Bines aka Weaves vous fournissent une piste où les guitares emportent sous un chant nonchalant qui attrape.

25. Khushi – Phantoms
: Artiste que l’on suit depuis ses débuts et qui à chaque fois nous couche sur le flanc, Khushi revient avec sa nouvelle version de Phantoms. Ici, tout est entrecroisé avec art, tout y est pensé, suggéré et passionné. De sa voix, il invite à le suivre sans compromis, avec amour. Il sortira son premier EP le 3 mars et il est inutile de préciser que l’on sera au premier rang pour soutenir ce grand artiste à la voix d’or et à la créativité magnifique.

26. Zabba – Take Me There Feat. LEO* : Derrière Zabba, se cachent deux frères Jordan & Michael Zabolocki, 16 et 19 ans respectivement. Originaires d’Australie, ils créent de l’électro qu’ils transforment en une poésie mélodique qui est ici renforcée par la belle voix de LEO. Un groupe à suivre intensément.

* : pistes téléchargeables gratuitement.

Playlist janvier

Close