Close
Playlist de Septembre 2013

Playlist de Septembre 2013

Alors que le vent a emporté les derniers jours de septembre, voici le temps de la playlist, 25 pistes que Pause Musicale dépose au creux de l’oreille, comme un murmure doux et indélébile. Les 25 pistes sont des caresses singulières, des pérégrinations fougueuses, des envolées atypiques, furieusement intenses.

Elles sont une façon de tenir un journal intime racontant septembre, car, comme le disait Cézanne « pour l’artiste, voir c’est concevoir, et concevoir, c’est composer ». Ce qui compte, c’est la spontanéité et l’impulsion qui créent et guident ces 25 morceaux de vie. Bonne écoute.

1 – Official-O – Tomorrow : Une voix atypique qui caresse autant qu’émeut, une force douce qui parle directement à l’âme, sans fioritures avec comme seul arme une voix soul et quelques notes de piano. Ici les mêlées des sentiments vous happent, vous harponnent aussi loin qu’un artiste puisse aimer vous emmener. Après London et Fate, OFEI passe un autre niveau, celui des cimes celles de Benny Goodman, de James Brown, et de Ray Charles.

2 – Cathedrals –Unbound : Des dissonances douces, des crépitements en respiration délicate, Cathedrals souffle Unbound à deux voix atypiques avec une cadence irrésistible. Voici leur premier single et eux, un duo, rentrant par la grande porte.

3 – Georges Ezra – Budapest : Un folk doux habité par une voix belle à souhait, celle de Georges Ezra, une douceur pour les jours de pluie et tous les autres. Des guitares, des vagues de cadences vaporeuses et une âme vagabonde qu’il fait bon écouter. Il est un jeune compositeur chanteur, originaire de Bristol à surveiller de très près. Le titre est téléchargeable ici.

4 – Whitey – Stay On the Outside : Whitey est un artiste londonien de la scène électro-rock. Ce titre est un inédit qui n’a jamais été publié, issu de son album du même nom non enregistré. Lui se prépare à sortir un album Bare Bones, en totale indépendance, alliant rythmes forts et voix lancinament rock, un peu « discodéinien ».

5 – HU₵₵I – Indiana – Smoking Gun (Remix Hucci) : Producteur de mélodies aux sons étranges et irisés d’échos et de vibrations sombres de toutes sortes, Hucci navigue en des eaux où l’aérien rencontre l’aquatique, subtilement. Hucci offre un remix de trap langoureux digne d’AraabMuzik ou Clams Casino.

6 – Ben Khan – Eden : Ben Khan est un compositeur, producteur chanteur anglais tout nouveau. Des guitares qui clashent, des beats mi-doux mi puissants, une voix caressante qui s’immisce profondément sous des harmonies de synthés rêveurs. Le cocktail est hypnotique et mystérieux, addictif aussi. Il est une respiration passionnée et intrigante.

7 – Kid Francescoli – Blow Up : Derrière Kid Francescoli, un marseillais Mathieu Hocine, des beats délicats ornés d’un chant pop. Entre plusieurs univers, son monde est doux, électro folk et indie instrumentale mêlées. Avec lui, l’évaporation des problèmes, la douceur des jours y est contenue dans Blow up, dialogue au long cours, l’évasion en promesse.

8 – Royce Wood Junior – HoneyDripper : Une guitare, des voix soul tutoyant un folk blues élégant, mélodie minimaliste mais instantanément percutante. Royce a le groove dans la peau et une créativité hors du commun qu’il a partagé avec Jono McCleary.

9 – GymBand – Radar Radar : Trio de Lille, Jérôme Voisin (chant), Nicolas Bertin (batteur) et Nicolas Obert (basse) font une musique à la voix chaloupée et musclée, une sensuelle pop épicée entre Midlake et The Klaxons. Leur premier EP est attendu en octobre. Ici, on aime profondément GymBand.

10 – Rush Midnight – Say It Again : Nouveau single pour Rush Midnight, groupe de Brooklyn à la pop éthérée qui claque. Ils préparent leur premier album, bordé de synthés joueurs et de voix lancinantes au tempo séduisant.

11 – Little May – Hide : Derrière Little May, se cache un trio totalement féminin. Liz Drummond, Hannah Field et Annie Hamilton mélangent mélodies pop et harmonies folk avec une sérénité toute organiquement planante. Hide est leur second single, en attendant leur EP qui sortira fin 2013.

12 – Asthtraynutz – Runing Wild : Joel Gaerthé est Asthtraynutz. Chanteur à la voix ambrée, beatmaker atypique et compositeur singulier, ses mélodies enivrent furieusement comme sa toute dernière Runnging Wild, petit folk embrumé de saveurs pop irrésistibles et de tempo fougueux.

13 – Young Knives – We Could Be Blood : Une voix qui attrape, des tempos décalées de rock pop alternatifs, un souffle lancinant bercé de percussions, des chœurs au romantisme sombre qui emportent, voici venir Young Knives. We Could Be Blood est le premier single de leur premier album Sick Octave qui sortira le 4 novembre prochain.

14 – HolyChild – Happy With Me : Une pop punchy qui expérimente tendrement et énergiquement avec des cadences qui tabassent en continue. HolyChild est un duo qui veut faire de « la musique pour les masses » et cultive un 3ème degré rafraichissant. Leur premier EP, Mind Speak, arrive bientôt. En attendant, déhanchez- vous sur cette indie pop malicieuse en provenance de l.A.

15 – Temples – Ankh : De la pop souple, mêlée de percussions douces et d’une voix qui glisse sur des mélodies psychédéliques. Ils viennent des Midlands et balayent le monde de leurs harmonies nostalgiques au tempo qui étreint et ne lâche rien. Temples crée une musique kaléidoscopique qui regonfle grâce à l’énergie contagieuse de ce quatuor euphorisant.

16 – Bat and Ball – Tails : Bat and Ball est un groupe composé d’un frère et d’une sœur Chris et Abi Sinclair et de Jamie Coe, Harri Chambers et Ed Burton. Nouveaux venus sur la scène musicale, ils se préparent à sortir leur premier EP le 14 octobre. Eux se baladent dans une pop sombre, portée par leurs voix aux tempos pluriels, et à leurs caresses d’harmonies délicates qui prennent l’échine.

17 – RÁJ – Ghost : Une mélodie brouillée, impeccablement cadencée d’une respiration tout en douceur, emplie de samples singuliers où une voix transmet des émotions à fleur de peau. Crescendo délicat à la caresse pop crépusculaire, aux guitares lunatiques, les fantômes sont sous les harmonies, les non-dits sous les brumes de notes. Mystérieux RÁJ, bel artiste captivant avec des murmures sombres à la mélancolie singulière.

18 – Marian Hill – Love It : Marian Hill, c’est en fait l’union de Jeremy Lloyd aux rythmes et à la composition et de Samantha Gongol au chant et aux paroles. Petit duo de Philadelphie, il combine avec sensualité et finesse, tout en crépitations vibrantes, des styles mêlant électro, R&B et jazz langoureux. Leur premier EP arrive bientôt, on reste sur le qui-vive.

19 – MΣT∆NITΣ – Just Like Ice Cream. Metanite, beatmaker de son état, fait une musique aux rythmes sensuels où la soul craque sous la langue et donne une saveur irrésistible et intemporelle. Le tempo en cadence impeccable, la voix en tempête, son dernier album est ici.

20 – Jukstapose 1985 : Du hip hop comme on en rêve plus souvent, Jukstapose a un flow singulier accompagné de beats qui soufflent des braises incandescentes, avec une nostalgie palpable, sous une modernité irrésistible. Jkst-pz est un maitre absolu dans le groove irisé d’un hip hop vibrant. Musicien, Mc, chanteur et compositeur, ses multiples casquettes s’empilent avec talent.
Voici de quoi vous régaler après avoir mis le son à fond, en bougeant les meubles sur 1985, avec une sélection de ces œuvres en téléchargement gratuit où prennent place des collaborations avec Raekwon, Tragedy Khadafi, Mobb Deep, Blaq Poet, Non Phixion, Sha Stimuli, Copywrite, King Magnetic, Outerspace, Shabaam Sahdeeq…

21 – Evan Roman – Hawaïi : Evan Roman est comme une esquisse de baiser, grâce à sa voix chavirante et à ses mélodies qui séduisent sous un groove délicat. Elle a posé sa voix sur quelques albums de Macklemore & Ryan Lewis, notamment sur le titre A wake. La demoiselle vient de sortir un EP, Lots Of Love, de 6 titres dont ce fameux Hawaii qui vaut le détour.

22 – Casimer&Casimir – O Sweet Joe Pye : Délice de légèreté dans un monde de brute, harmonies mousseuses, vaporeuses et rythmées par des tempos doux, voici Casimer&Casimir, le duo originaire de Detroit. Ici, les synthés sont joyeux, les percussions titillantes, les guitares en liberté et les voix irrésistiblement douces. Casier Pascal et Vincent Casimir sont des rêveurs créatifs qui vous apprennent à décrocher de tout, sans effort.

23 – Sylvan Esso – Hey Mami : Sylvan Esso, c’est la collaboration entre la voix douce d’Amelia Randall Meath et les rythmes électro subtiles du musicien Nicholas Sanborn. Le folk dans la voix est délicat comme le minimalisme percutant du duo. Le « presque a capella » rend songeur.

24 – Broken Hands – Pulled Under : Groupe anglais à la force sombre, tempêtes lunatiques de rock un peu ‘kasabian’. Ici, Dale Norton (chant), Jamie Darby (guitare), Thomas Ford (basse) et Callum Norton (batterie) ont des mélodies bien trempés, à la mécanique musclée d’une certaine mélancolie. Pulled Under est extrait de leur premier EP Down By the Current.

25 – The Chevin – Beautiful World : The Chevin est un groupe anglais qui vient tout juste de dévoiler son premier album Borderland dont Beautiful World est extrait. Rock alternatif qui conquiert en un souffle, en une seconde à la force des harmonies et de la voix, passeur d’émotions, touchant instamment. Le monde, dans leurs contrées, est effectivement beau, intensément même.

Playlist de Septembre 2013

Close