Close
Pop rétro futuriste : Francis and The Lights – Just For Us

Pop rétro futuriste : Francis and The Lights – Just For Us

En des notes chaudes aux échos rétro et au groove élégant, voici Francis And The Lights qui dévoile un album surprise, comme un cadeau de dernière minute avec Just For Us.

Avec Morning, Francis Starlite, chanteur et producteur talentueux, plante le décor d’un matin doux, d’un souffle nouveau, sous des torsades de pianos entrelacés de percussions mutines, flirtant avec son chant suave qui accroche délicieusement les âmes, sous des choeurs voluptueux.

Puis, plongeant en des notes aux crépitations plus synthétiques, Just For Us claque d’une rythmique pop marquée de teintes optimistes, battues de mouvements sensuels ourlés d’un tempo plus impétueux où Justin Vernon aka Bon Iver y glisse sa voix.

Naviguant en des équilibres à la délicatesse exquise, Francis distille un souffle ravageur en des textures intimistes, aux éclats mélancoliques appuyés d’un piano aux accords sombres avec FaithFul.

Alors, en des notes ricochant en des rythmes dansants soutenus de percussions électrifiant les coeurs, lui enchaine avec le beau Back In Time, tissant un récit pop aux soubresauts soul. Gardant des cadences synth pop en liesse folle, Tear It Up offre un groove aux harmonies infusées de beats mouvants et de vocodeur subtile.

S’enfonçant en des teintes pop feutrées de textures RnB, lui mêle les notes langoureuses et les arpèges ténébreux comme sur Scream so Loud.

Puis, avec I Won’t Lie To You, il glisse en des notes minimalistes, aux échos lancinants, aux éclats poignants qui caressent les coeurs avec des émotions en rafale douce, sonnant plus soul.

Pérégrination espiègle, où il jongle avec les sentiments, Breaking Up invite alors à une caresse aux sonorités lancinantes, qui se prolonge avec Never Back explorant d’autres accords aux soubresauts brodés de chant en méli-mélo délicieux.

Terminant avec Cruise, qui mêle les deux côtés qui flirtent, se chamaillent et fusionnent tout au long de l’opus, à savoir l’un plus rétro, l’autre plus futuriste, Francis and The Lights propose une échappée belle, à mi-chemin des temps, comme suspendu en une temporalité bien à lui, dans la lignée de Phil Collins et de Peter Gabriel.

Francis and The Lights - Just For Us

Close