Close

Russo Passapusso – Paraíso da Miragem

Avec le froid qui tend visiblement à s’installer durablement, rien de tel qu’un voyage vers une destination exotique pour se réchauffer en musique. Le Brésil est la destination idéale pour cela. Après la saturation d’information autour de la patrie du football, les regards et l’attention médiatique se sont portés ailleurs. A regret tant ce pays cache de véritables perles qui ne demande qu’à être découverte.

Pays à la richesse culturelle ahurissante, le Brésil est un lieu de métissage intense où les influences se digèrent et s’assemblent de manière incroyable. A l’image de la nouvelle scène musicale brésilienne qui redécouvre sa musique traditionnelle et l’associe à toutes les tendances possibles et imaginables. L’artiste qui nous intéresse ici fait partie de cette nouvelle vague de la musique brésilienne. Russo Passapusso est un artiste de la région de Bahia où il a fait ces classes dans la rue. Mélangeant intimement soif musicale et engagement social, ce jeune artiste fait déjà partie des meubles au sein d’une scène locale qu’il a largement contribué à renouveler.

Il délivre aujourd’hui le fruit de ces multiples expériences avec Paraíso da Miragem, un album foutraque où se croisent styles occidentaux et musique traditionnels de Bahia. Pour goûter à ce cocktail détonnant, rien de tel que le premier morceau de Paraíso da Miragem intitulé Paraquedas.

A l’écoute de Paraquedas, les auditeurs qui découvrent la musique brésilienne ne peuvent être que charmés. Malgré une incontestable sonorité brésilienne (la langue, la structure), ce morceau dispose d’une touche occidentale palpable (esthétique du clip, arrangements). Paraquedas est un morceau accrocheur qui squattera sans difficultés les playlists les plus exigeantes.

Après cette brillante entrée en matière, Russo Passapuso va explorer différents styles occidentaux comme le rock (Remédio), pop (Flor de Plastico) ou même le hip hop/dub (la bombe Autodidata)

A partir de Sengue Do Bresil, la présence de ces styles devient moins marquée. Avec une « identité brésilienne » plus forte, la deuxième partie de Paraíso da Miragem entre-ouvre la porte de la nouvelle scène brésilienne. Sans détruire complètement nos apriori sur la musique brésilienne comme en témoigne les morceaux dansants comme Rélogio et surtout l’excellent Sapato, Russo Passapusso nous ammène progressivement au terme de notre voyage. Il nous emmène là bas. Dans les rues de Bahia où les guittara bahiana et souds systems font la loi. Là où bat le rythme de la musique brésilienne.

Paraíso da Miragem est un vrai coup de coeur et devrait ravir les auditeurs curieux de nouveaux horizons musicaux. Cet album est une immersion dans la réalité de la musique actuelle brésilienne. Il parvient même à nous faire pousser la chansonnette (en yaourt) en portugais. Ce qui, il faut l’avouer n’est pas le plus mince des exploits…

Russo Passapusso - Paraiso Da Miragem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close