Close

St. Vincent – St. Vincent (Ecoute intégrale)

Un jeu de cadences éclectiques, mélangeant électro soul et indie rock, convoquant à la fois une plume avant-gardiste et des mélodies pop addictives. Ce nouvel album est un tour de piste rétro-futuriste dans une liberté savoureuse, où les règles sont réinventées comme sur Rattlesnake.

De rebond intrépides en respiration créative, Annie Clark aka St.Vincent n’a peur de rien et surtout pas de déconstruire à coup d’harmonies brumeuses son âme comme sur le très beau Birth In reverse.
A la fois épicée et aérienne, sa voix bouscule les convenances, mêlant métaphores et imagination dans ses harmonies atypiques comme sur Prince Johnny.

St. Vincent, épaulée ici à la production par John Congleton, propose des pistes qui inventent et recomposent les réalités sous des harmonies mouvantes. Étrange et instinctive, sa musique flirte avec une indie rock dont elle brouille les frontières.

Inventive, pour ce quatrième album, les guitares distordues, les chants et les rythmes hypnotiques sont pléthores ( Digital Witnesse ou Huey Newton) mais les batteries tirent également leur épingle du jeux avec Homer Steinweiss (Sharon Jones & The Dap-Kings) et McKenzie Smith (Midlake).

Princesse vulnérable et guerrière tendre, St.Vincent se place avec Tori Amos et Kate Bush, parmi les grandes de ce monde. Son quatrième opus navigue en bien étranges mélodies, développant un langage bien à elle qui n’a pas besoin de beaucoup mots, encore moins de signes.

ST.VINCENT-ST.VINCENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close