Close

Swann – Angels [EP]

De son premier album Neverending, on en était sorti bouleversé, de notre interview avec elle, addict. Fleur sauvage créatrice d’harmonies qui vacillent en des douceurs et des cadences noir sang, jouant avec le feu des émotions et la cendre des souvenirs, Swann revient en plein jour avec son nouvel EP Angels.

Couleur mélancolique, intimiste, la plume mouillée par la poésie douce si reconnaissable de Swann. Ses paroles touchent, sous un folk sombre côtoyant un rock doux, écorché et beaux. Là, l’impression de fluidité est toujours intacte, portée par les instruments qui y brillent avec ce même éclat moiré, hanté de sa voix de velours.

Swann et sa force douce sont touchantes, accompagnées sur un Angel Of Death de guitares qui étreignent et embrasent de manière indélébile. La perdition douce est du voyage avec une gravité légère et un souffle incandescent qui se changent en bourrasques des temps plus électriques sur Angel Of The Seas.

Swann virevolte sur la thématique métaphorique des Anges, ceux passant, tour à tour, pensées fugaces, déroulement des temps et des distances, pertes et passés pluriels.

My Special Angel se glisse là comme un petit cantique tout en chœurs et en douceurs irisées, rock slow, rock tendre qui berce d’une voix chaude, d’une tristesse lumineuse, enchaînant avec Requiem For an Angel, la dissonance plein le cœur et les échos lunatiques en toile de fond.

Alors, une version autre du très beau Angel of Death résonne plus électriquement intimiste, plus intensément mélancolique, heurtant tout simplement.

Swann est un trésor, un souffle, une voix. Elle sera demain, le 6 novembre au Pop In, pour un concert gratuit. Ne la rater pas, vous manqueriez une belle artiste qui illumine la vie de ses ritournelles magnétiques et hypnotiques.

Swann Angels

Close