Close

The Kindling : Half Light

Si vous aimez la folk sombre, baignée par une certaine tristesse et des harmonies aux vagues de lumière éclairée par la seule voix du chanteur, vous aimerez à n’en pas douter The Kindling.

Groupe originaire d’Angleterre, ces oiseaux noirs et mélancoliques des terres du nord font des mélodies d’alt-folk délicates où le minimalisme et l’expérimentation se conjuguent pour fournir une douceur rêveuse parée d’une âme délicate.

Guy Weir (chant, guitare & co), Ben Ramster (basse), Lindsey Thompson (chant, orgue) et Tomas Garcia (batterie, percussions) nous convient à des noces féériques à coups de ballades folk au cœur crépitant. The Kindling vient de sortir son nouvel EP, Half Light, en téléchargement gratuit, qui fait suite à leur premier From Out Of The Wreckage.

Sur cet EP, 4 pistes dont Longwave, petite introduction à leur musique où les instruments posent leur souffle aux milieu d’harmonies irréelles aux confins de l’enchanté crépitant.

Puis sur Breathe In, les chœurs enclenchent le mouvement, offrant une dynamique surréaliste aux harmonies,  à la manière de Piers Faccini. La voix douce de Guy Weir se faufile pour mieux vous happer, dans un mouvement doux, à demi-éclairé. The Kindling baisse la lumière, distillant par leurs mélodies une obscurité donnant une autre dimension, permettant de voir l’invisible.

Vient alors le temps d’Hunting Stars. Des notes de guitares embrasent le ciel, la voix douce de Guy, poignante vous amène dans un espace inconnu bercé par les notes graves, rejoint par la voix de Lindsey. Le temps de la respiration est ici exploitée, souffle lent aux échos lo-fi décalées qui parsèment la piste, en métamorphosant la cadence.

Quant à None of The Dreaming, le temps semble être arrêté. Les mélodies sont libres, façonnées par les voix douces. Les 4 pistes sont une variation de la nuit, entre Bon Iver et David Lynch.

La poésie et les songes peuplent leurs chansons tout comme les mirages qui vous épinglent un coin de ciel féérique, sous vos mirettes. « C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière » semble vous souffler The Kindling, au creux de l’oreille.

The Kindling - Half Light

4 comments

  1. Bel article Déborah, pour une très belle musique. Merci!

    1. Toujours un plaisir, Fred.

  2. Thibaut Dini says:

    Merci pour la découverte, j’adore ! Ils n’ont pas de page fb ? :s

    1. De rien Thibaut. Si c’est même dans l’article, deuxième paragraphe après les pistes en écoute…Mais, Mea Culpa, c’est pas trop visible !
      https://www.facebook.com/TheKindling

Close