Close

Vendège – No Bear EP (Téléchargement)

Vendège est un artiste français qui fait des mélodies douces et minimalistes rythmées par des tensions aériennes et des beats électro subtiles.
Atmosphérique pop pour les insomniaques, les poètes des jours incertains, les harmonies folk électro de Thibault Marchal aka Vendège sont belles et ont quelque chose de singulier qui prennent le cœur.

Munis de ses claviers et autres machines vous faisant basculer dans un monde surréaliste, l’homme compose, chante et illumine de ses mélodies plurielles.
En live, il hypnotise de ses cadences particulières, harmonies ombrées de vapeurs poétiques comme le 28 juin dernier aux Trois Baudets en première partie de We Are Match.

Sur son nouvel EP, No Bear, on y trouve 6 pistes et des inspirations à l’envolée, des souffles doux entremêlés d’accents sauvages et de ponctuations azurées d’une nuit douce, d’un lendemain subtil.

Ici, les touches d’électro sont délicates venant s’apposer à un folk sombre  qui se pare d’une douceur rageuse faite de violons en apostrophes comme sur Toad Uniform, crépuscule de notes doucement tristes, délicatement emplies d’espoir.

Sa musique pointilliste esquisse par gradation, par teintes variées des vallées imaginaires, des montagnes en métaphores et des paysages lunaires peuplées de silhouette d’âmes vives comme sur Blue Picture.
Là, Bride’s Ring, Monster’s cave est une respiration ardente qui brosse de chimériques espaces ponctuées par des harmonies de notes secouant la grande ourse, décochant les étoiles à coup de notes mi-endiablées mi-sereines.

Murmure crépitant de flammes douces qui réchauffent avec ses chœurs et ses boucles de notes, Vendège’s Bear, à l’orée des forêts imaginaires, conte un équilibre fougueux comme Babe. Lui cultive les contrastes, les brassages et les fusions, composant des beautés d’harmonies à la douceur langoureuse.

Sur No Bear, tout est construit pour s’évader, se reconstruire dans un ailleurs aux 10001 mélodies. Vendège est un poète qui dompte les notes, les asseyant sur les nuages, les couplant à une ligne d’horizon ourlée de la lune, bâtie à l’aide de cordes, de cuivres et de machines qui instaurent une communion entre l’organique et le synthétique, le jour ou la nuit.

Vendège trouble avec son envoûtant sens des harmonies qui semblent murmurer « Puissions-nous mourir de l’envoûtement de la folie plutôt que de vivre de l’exorcisme du raisonnable» On attend son prochain Ep N.O.U.R.S pour février, pour être emporter encore une fois par ce jongleur de rythmes au long cours.

Close