Close
Waelder – Firn (EP)

Waelder – Firn (EP)

Du duo autrichien Waelder, on se sait pas grand-chose si ce n’est qu’il affectionne les clips dérangés et les sites inutiles. Pas facile à aborder. Au moins a-t-il cela de commun avec sa musique.

Sortir des notes pour se focaliser sur le son, tenter l’expérience de l’atmosphérique, telle semble être la tâche dont veulent s’acquitter les deux Viennois. Avec Firn, 1er EP sorti fin 2013, ils nous livrent quatre morceaux d’ambient à la beauté fragile et expérimentale.

La petite perle de l’EP est sans conteste son morceau éponyme Firn, charge onirique et puissante qui vient ouvrir le bal des ectoplasmes. On y entrevoit ce qui semble être la signature Waelder, à savoir des chœurs planant au dessus d’une partie rythmique tournant au ralenti, saisissante de lourdeur hypnotique. Le résultat est là, troublant mais beau.

Khartum calme le jeu d’emblée, plus difficile d’accès, plus dérangeant. Quasi-bruitiste, ce n’est pas la musique qu’on retiendra de l’album. D’autant plus dommage que ce dernier est court.

Malgré un beat sponsorisé par Underwood, il paraît toutefois difficile de rester indifférent à la manière dont sont combinées les voix sur 381, troisième piste du disque. Cristallines et harmoniques, elles remettent le morceau sur la bonne route, élevant le tout en douceur.

En conclusion, Die Tugend prend la forme d’un frimas fait de chuchotements, se savourant d’autant mieux qu’on le sert avec les images :

Au bout du compte, avec seulement quatre morceaux, il est assez délicat de donner un avis général sur ce premier essai, mais il y a indubitablement du potentiel chez Waelder. Sans révolutionner le genre, Firn prend le temps en otage et vous transporte dans un monde béat et halluciné.

Waelder - Firn

Close