Close

We Are Match – Relizane [EP]

We Are Match est venu à nous un soir de janvier, avec une seule piste de 6 minutes. Une piste qui contenait l’essence même de ce groupe, ce goût et ce talent pour faire des mélodies atypiques, petit souffle de vie qui navigue dans des harmonies plurielles, où chaque nouvelle minute transforme les notes et les métamorphose pour devenir des mélodies autres. Dying Kings, cette première chanson, passait alors en boucle dans nos écouteurs, avant même de les voir l’incarner sur scène.

We Are Match, anciennement Match, c’est une première fois à chaque instant, dès que leurs notes résonnent et s’envolent en de multiples teintes, textures au long cours où se reflètent leur fougue, leurs rêves et leurs espoirs. Eux, ces quatre amis devenus cinq, sont des doux poètes, des amoureux des mélodies et de leur construction à la structure si particulière qui leur donne une signature reconnaissable dès les premières notes comme leurs voix.

Simon, Aurélien, Gwenaël et François forment et métamorphosent We Are Match, au gré de leurs envies, labyrinthe sonore des méandres de leurs esprits qui se combinent et se complètent.

A 5, avec Jim leur batteur, ils avaient enflammés la scène des Trois Baudets et y ont pris tout leur éclat, un éclat qui illumine sans discontinuer, sur une route qui est la leur. Puis, espiègles, ils ont mis à genoux les Inrocks Lab, en décidant de chanter et de jouer à même le public, à L’International, la salle de leur début, devenu trop petite pour ces troubadours incandescents.

Atypiques et mutins, We Are Match, c’est d’abord une identité fougueuse sculptée par des passionnés de la composition qui bricolent et construisent des mélodies lunatiques qui suivent une structure mathématique, bercée des identités de chacun. Lorsque l’on se dit quelquefois que la démocratie fonctionne à moitié, on devrait prendre exemple sur ces musiciens qui ont fait de leur pluralité, une alchimie et une force inattaquable.

Sous leur nouveau nom, ils sortent enfin leur EP tant attendu, Relizane. Relizane sonne comme un cri de ralliement car We Are Match, est avant tout, une tribu en toutes circonstances, où les mélodies sont pensées comme des lianes qui s’entremêlent, se croisent, se quittent pour se rejoindre dans une évasion jouissive où la liberté harmonique flotte pleine et entière.

Relizane est une étoile qui indique un chemin à l’horizon infini. Eux y sont des passeurs de sentiments, des jeteurs d’émotions traduit en textures et en teintes éclectiques. Leur EP est un instantané de ce qu’ils sont, des forcenés des harmonies, des tendres des mélodies à la beauté harmonieuse et alambiquée.

We Are Match est tout simplement un poème pop hybride, où le mathématique passionnel s’entrelace à la foudre artistique. 6 titres sur Relizane, 6 titres et une palette infinie de vertiges et de sensations fortes, bordées de leurs notes et de leur voix chaudes qui semblent conter une histoire irréelle, tant elle fait toujours appel à une tempête de sensations toutes plus enchanteresses les unes que les autres.

Après une intro sombre et épique, à la douceur volatile, Violet résonne, petite piste filant comme une locomotive sur les rails, pop irisée de respirations multiples et de saveurs uniques, faite de tourbillons de percussions, de voix chaloupées, et de touches graves de synthés avec des guitares à la force subtile. Là résonne l’art des harmonies de We Are Match, entrainantes et lancinantes à souhait.

Suit alors Animals, silhouette qui se détache dans un brouillard ailé. Des notes funk s’y déchaînent, dans une pop libérée par la voix chaude mêlée à une batterie en clef de voûte, la guitare étoilée se reflétant alors sur la douceur du bitume des notes. Légèreté diffuse heurtée à la gravité des instruments qui frappe et claque à l’infini.

La singularité de We Are Match, c’est l’alchimie de notes qui parent leur horizon harmonique d’un puzzle symphonique. Loin, ils laissent les autres à leur futilité, eux cultivent l’essentiel, connaissant la saveur des notes, la grandeur des harmonies qu’ils laissent flotter libres comme sur Bikes Interlude puis sur Mohawk, petites douceurs exquises, ballades sombres qui se transforment en pluie d’harmonies, pop à la croisée des mondes, oxygène sonore sur énergie jouissive, entremêlée de secousses exquises.

Puis Dying Kings leur premier titre referme leur parenthèse enchantée, leur musique suave, leur chapiteau des rêves, leur constructions planantes au velours empreint de passion.

We Are Match balancent des notes en tourbillon, se carrent des convenances et affirment leur identité. Ils ont bien raison le monde n’a jamais été aussi beau qu’avec Relizane. Leur musique creuse le ciel et patine les espoirs.

On leur souhaite tout le bonheur du monde car We Are Match est un coup de cœur loin de s’estomper. Match, We Are Match, qu’importe le nom, tant que l’ivresse est là, irisée, intense, à la parfaite combinaison des sens entre organique altérité et complémentarité mécanique.

Tracklist :
1- Intro
2- Violet
3- Animals
4- Bike Interlude
5- Mohawk
6- Dying Kings

We Are Match -Relizane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close