Close
Zappruder Collection #2 – Promesses de pop éternelle

Zappruder Collection #2 – Promesses de pop éternelle

L’insolence en mélodie, le souffle hybride en harmonie, Zappruder Records, ce jeune label français signe sa deuxième compilation doucement ténébreuse et sobrement rageuse. 19 titres donc, où l’âme de Zappruder flotte dans une dream pop poétique aux confins d’énergies électroniques tirant pour certains, vers le rock délicat.

L’étendard rêveur semble ondoyer sur ce jeune label, totem magnétique des esprits hypnotiques.
En pistes éclectiques et rêveuses, Zappruder dévoile dans ce second volet sa conception de la pop, une musique aux métamorphoses plurielles.

Equateur commence le bal avec Luv Express, transe astrale réchauffée d’une voix chaude qui illumine les vagues des claviers.

Des effluves chaudes en échos, des résonances stellaires plus loin avec Big Spider’s Back, ici la pérégrination est lunaire, l’oracle pop totale comme une éclipse sur Hai Bby de The Bilinda Butchers, pop éthérée qui entre en résistance poétique avec Caspian Pool et son Right wrong.

Tropic Harbour s’y glisse là, histoire de souffler sur les braises pour les tenir en incandescence avec Colour, percussions plurielles pour nuit sombre. Alors Rendez-vous fait claquer son Donna pétillant sous les étoiles, symphonies de claviers alliés à de nuageuses guitares, pop aux couleurs d’une nuit nostalgique rythmée de tempos irisés.

Des orageuses notes et des pulsations cotonneuses avec Candide, aux passagers instrumentaux du vent avec Roosevelt, en empruntant des sentiers boisés avec Honey Bones, la ballade promet de belles harmonies pop, dans des contrées Zappruderriennes hybrides où le brouillard étreint comme avec Hologram.

Cowboy sombre et solitaire, détournant la tête du soleil, Say Yes Dog convainc avec ses harmonies mélancoliques et intensément lancinantes, hantant les corps. Restant dans des territoires chauds, où le soleil abrupte colle au sable, Goodbye chanel illumine la piste de mirages harmoniques.

Des réverbérations soniques et des cascades de tempos plus loin, Opale et Champions League envoûtent de leurs mélodies célestes alors que Du Tonc vous emmène sur une île imaginaire, submergée de vagues douces d’électro pop astrale trempée dans un spleen contagieux.

En épilogue, Mount Analogue monte au créneau de ses mélodies synthétiques où les rêves sont pluriels, tandis que The Midnight Hollow soufflera la dernière bougie afin de faire nuit noire et de révéler les harmonies de l’invisible.

Une deuxième compilation qui semble décliner en un accord mystique, l’ombre avec la chaleur, la nuit avec le jour aux quatre vents. Longue vie Zappruder.

Tracklist:
1. Equateur – Luv Express
2. Big Spider’s Back – Black Chow
3. The Bilinda Butchers – Hai Bby
4. Caspian Pool – Right / Wrong
5. Tropic Harbour – Colour
6. Rendez-Vous – Donna
7. Candide – Weary of You
8. Roosevelt – Around You
9. Honey Bones – Shutter
10. Hologram – Absolute Zero
11. Cruiser – Kidnap Me
12. Say Yes Dog – A Friend
13. Goodbye Chanel – Kalifornia
14. Astral Pattern – Sitting In the Sun
15. Opale – Sparkles and Wine
16. Champions League – Paris Is Our Playground
17. Du Tonc – Island
18. Mount Analogue – Gengis Khan
19. The Midnight Hollow – Downstairs (Somewhat Accoustic)

Zappruder Collection #2

Close