Close

CHLØË BLACK – 27 Club

CHLØË BLACK pare ses harmonies de spleen aux résonances sombres, telle une héroïne rebelle, mélange d’Amy et de Lana, deux muses des temps modernes. Avec son titre 27 Club, elle frappe de son groove fougueux, offrant des cadences impétueuses.

De sa pop sophistiquée, de son grave timbre de voix, elle tapisse de soul les soubassements de ses harmonies. A la croisée de plusieurs mélodies, entre tempos pop, mouvements soul et rythmes bluesy, CHLØË ne choisit pas et mélange allègrement nostalgiques pulsations et entêtantes vagues contemporaines.

Sous les décombres des coeurs, elle aborde le fameux club des 27, ceux des musiciens et artistes morts à cet âge-là. Ses notes sont bordées de teintes opaques, soutenues de ténébreux battements qui tissent des éclipses tamisées d’une lumière tendrement tragique.

Après quelques précédents titres dont il ne reste que peu de traces, la revoici donc, avec sa voix volcanique, à la recherche du temps perdu, marquant de son empreinte mystérieuse sa pop subtilement irrévérencieuse.

Produit avec Jim Elliot, co-produit avec Justin Parker et ArcadeCHLØË BLACK semble à même d’éclairer 2015 de ses mélodies sauvages. Alors, résonnent ces versets « Joplin heroin, cocaine, Cobain, raise my Hendrix to Jimi no one gets old in this city », créant un horizon incandescent.

CHLØË BLACK - 27 Club

Close