Close

Alice Boman – EP II

Une fraîcheur presque océanique s’installe, douceur du dernier EP II de l’exquise Alice Boman. Ne parlons pas trop vite de pureté et de légèreté. En réalité, il semblerait que les mots ne suffisent pas à exprimer ce qui se trame à l’écoute de ces six titres qui nous effleurent avec passion.

Obsédante et éthérée, l’expérience lo-fi que nous propose Alice Boman sur cet EP donne des envies de romance et aspire à la tranquillité ainsi qu’à un silence presque biblique. La douce voix de la suédoise fait corps avec un piano romantique, intense.

What, le premier titre, s’introduit sur des résonances fluides et nous nous y baignerions presque. Les graves du piano se brisent sous la voix cristalline d’Alice Boman.

Over, un tantinet plus dynamique, n’évince en rien le charme et la sensualité de la musique d’Alice Boman qui façonne sa personnalité. Presque personnifié, le piano nous chuchote des mots doux, suaves.

Burns nous entraîne loin des sentiers battus de la réalité pour nous jeter dans l’univers du songe, les chœurs apportant une touche d’évasion, un soupçon de transcendance.

On adore également Lead Me pour son penchant très folk, ses choristes qui cassent un peu la mélancolie d’Alice Boman et sa guitare chancelante.

Les cœurs brisés, tantôt meurtris tantôt sauvés se retrouveront aisément dans cet EP aux milles saveurs et aux millions d’émotions.

Alice Boman - EP II

Close